Mon petit coin lecture (toujours en confinement)

Je lis pour voyager et je vous présente mes voyages préférés, ceux qui m’ont apporté quelque chose, mes coups de cœur. Pour moi, il n’y a pas d’intérêt à parler de livres qui ne m’ont pas du tout plu, de leur faire mauvaise presse alors qu’ils peuvent plaire à d’autres. Non, je prends plaisir à parler du positif. Ça aussi c’est une technique pour lutter contre la négativité et le stress environnants !

Publicité

L’évasion par la lecture est l’une de mes grandes passions et même l’une de mes techniques de relaxation pour diminuer mon taux de cortisol, l’hormone du stress qui fait grossir et stocker la graisse principalement sur l’abdomen. Pour votre santé avant tout, je vous recommande d’avoir des hobbies, des passions, mais également pour votre ligne et votre forme tant qu’il ne s’agit pas de confectionner et déguster du chocolat! ;p

Je vis ici en Haïti à mi-temps, le reste de l’année je vis chez moi ailleurs et souvent en vandrouille. Cependant. depuis 3 mois, je suis bloquée ici, chez papa. Et c’est le double confinement pour ceux qui essaient de rester en vie et surtout qui peuvent se permettre de rester chez eux, ceux qui ont la chance de pouvoir travailler à domicile! 

Je disais qu’on vit donc un double confinement : celui de Coronavirus non géré ni par les autorités et tres mal compris par la population en général; et le confinement de l’insécurité, vu que nos vies sont en danger en permanence. Actuellement, même chez soi la nuit ! On n’est jamais à l’abri des gangsters qui entrent chez vous pour violer et massacrer ! Et dans ces conditions, parfois tout ce qu’on peut faire c’est l’autruche ou s’évader le plus loin et le plus souvent possible.

Ceci explique d’ailleurs pourquoi je lis si rarement les livres de chez nous alors qu’on a des poètes et des romanciers excellents. On a même un Immortel à l’Académie française : Dany Laferriere. C’est que j’ai besoin de m’évader le plus loin possible de tout ce qui pourrait me rappeler la situation du pays ! Alors ne m’en veuillez pas, chers compatriotes, de ne pas porter haut les couleurs du pays. Et vous aussi, mes chers amis d’Outre-Atlantique de ne pas encore vous faire découvrir les produits du terroir… C’est juste au-dessus de mes forces pour le moment. Mais je vous le promets, croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer, que ca viendra. Pour le moment, je cherche l’évasion. Pour ma santé mentale et physique! 

Bien sûr, pour gérer ce niveau inédit de stress, je fais également du sport et je mange équilibré, puisque pour le moment je peux encore, contrairement à beaucoup d’autres qui doivent se satisfaire de pouvoir manger tout court ! Mais la gestion du stress, je disais donc, c’est un tout, et la lecture y joue un rôle non négligeable pour moi. 

Alors, je lis pour voyager et je vous présente mes voyages préférés, ceux qui m’ont apporté quelque chose, mes coups de cœur. Pour moi, il n’y a pas d’intérêt à parler de livres qui ne m’ont pas du tout plu, leur faire mauvaise presse alors qu’ils peuvent plaire à d’autres. Non, je prends plaisir à parler du positif. Ça aussi c’est une technique pour lutter contre la négativité et le stress environnants ! 

Alors voilà ! J’espère que je pourrai vous aider à découvrir des histoires qui vous plairont à vous aussi. Bonne découverte. Et bonne lecture ! 

Et n’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre avis sur un de ces livres, que vous auriez déjà lu aussi. 

XOXO 

Mon coin lecture actuel (en confinement)
Mon coin lecture actuel (en confinement)

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Comment courir un marathon de 10k dans sa chambre à coucher (vidéo)

Si t’es comme moi, le frigo te fait de l’oeil non-stop, et ton niveau de stress face à toutes ces nouvelles alarmantes ne t’aide pas à lui résister. Ton club de sport te manque et tu ne peux même pas sortir faire un petit jogging pour te détendre… Ou fuir la cuisine! ;p Sauf qu’avec un peu d’imagination, on peut aller où on veut!

Capture d’écran

Coucou. Merci de me rendre visite.

Alors, comment se passe le confinement?

Si t’es comme moi, le frigo te fait de l’oeil non-stop, et ton niveau de stress face à toutes ces nouvelles alarmantes ne t’aide pas à lui résister. Ton club de sport te manque et tu ne peux même pas sortir faire un petit jogging pour te détendre… Ou fuir la cuisine! ;p

Bébé Moreno (mon vélo) et moi sommes confinés dans des maisons différentes… Je suis en quarantaine loin de mon vrai chez moi. Je suis partie pour un weekend avec un sac à dos… Je n’ai jamais pu rentrer. Bon! J’exagère un peu, je suis quand même bien chez Papa! Mais mon vélo et mon ordi me manquent terriblement!

Tout ça pour vous expliquer mon état d’esprit actuel: reconnaissante certes d’être épargnée jusqu’ici mais un peu frustrée comme tout le monde! Je devais trouver un moyen de bouger… Je voyais tout le monde faire du sport partout sur les réseaux sociaux mais je n’y arrivais pas encore reellement… J’avais juste envie de marcher… Désespérément envie de marcher…

Puis je me suis souvenue qu’avec un peu d’imagination, je pouvais aller où je voulais. Sans autorisation!

Alors voilà!

  1. J’ai déplacé quelques meubles dans ma chambre à coucher.
  2. J’ai sorti ma playlist Youtube préférée du moment: rien de spécial, juste des chansons qui m’exigent de me mettre debout et bouger, impossible de faire autrement, elles ne me laissent pas d’autres choix.
  3. J’ai mis à jour mon application Samsung Health, je ne l’avais pas utilisée depuis un moment. Ça compte tout: les pas, les kilomètres, les calories brûlées, le temps, etc.…Je n’avais rien pour attacher le portable sur moi, c’est nécessaire pour que l’application fonctionne. Alors j’ai attrapé un ceinturon et je me suis débrouillée pour le faire porter mon téléphone… J’y avais déjà installé un petit accessoire en élastique qui me permet de le tenir plus facilement car j’ai tendance à le faire tomber souvent. Un truc que vous n’avez peut-être pas encore deviné de moi: je suis la reine des maladroites! C’est pénible à voir! Et à vivre aussi, je vous rassure! ;p
  4. Des baskets sont très importantes pour éviter de se faire mal… Mais je suis habituée à danser, pieds nus, et il faisait super chaud… Alors, je l’ai fait sans chaussures. Mais ne faites surtout pas comme moi.
  5. J’ai pris un verre de l’une de mes potions magiques: du jus de citron au miel!
  6. Et pour finir, comme toujours, j’ai posé pas loin une grande bouteille d’eau bien fraiche! (1.5 litre)
  7. Le foulard qui pend à ma taille, c’est juste pour le fun :p

Et ça a donné ceci.

Marche rapide rythmée – version « débutants »
Duree: 4min08
Credits music : Bob Sinclar – Rock This Party (Everybody Dance Now)

Quand on regarde ce genre de vidéo, on a parfois l’impression que la personne ne fait pas grand chose, c’est si peu à côté de ce que font d’autres. Ce n’est que quand vous vous y mettez, vous aussi, que vous commencez réellement à comprendre l’effort dépensé. Et ça tombe bien: une vidéo de sport n’est pas un show à regarder mais plutôt une invitation à participer, à bouger aussi. Car mine de rien, en bougeant un peu n’importe comment comme ça, voila les résultats que j’ai obtenus pour 90 minutes. J’étais partie pour 30 minutes… Mais après, ça demande un gros effort pour arrêter si vous vous amusez réellement.

Capture d’écran de mon portable

Je ne programme jamais des objectifs trop grands en sport. Je me fais toujours croire que je n’en ai que pour une trentaine de minutes. Ça me permet de ne pas me mettre une pression trop forte les jours où je ne suis pas d’humeur, ou très fatiguée… Car je sais qu’à partir d’une vingtaine de minutes, les endorphines vont me porter bien plus loin que je ne croie pouvoir aller. Et ça se passe toujours exactement comme ça.

Enfin voilà c’est comme ça que j’ai juste commencé à bouger les pieds et laissé la musique me porter 13.5 km plus loin, les yeux fermés la plupart du temps, mon corps dans ma chambre, mon esprit sur la plage de Sainte-Anne en Martinique, comme au bon vieux temps où j’y allais le dimanche soir avec les potes pour danser au rythme du groupe de la soirée! Oui parfois, il faut un peu d’imagination… Seulement nos corps sont confinés, nos esprits doivent rester aussi libres que toujours, et même plus que jamais si nous voulons nous en sortir sainement de ce confinement!

Et voilà toute l’histoire. Heureusement que j’ai pensé à enregistrer ce premier essai, sinon personne n’aurait cru que j’ai pu courir un marathon de plus de 10km dans ma chambre! 🙂

À bientôt! Bisous!