Comment améliorer votre sommeil ?

L’insomnie peut affecter votre santé et même vous mettre en grand danger si votre métier exige un haut niveau de concentration. Et rien que pour conduire une voiture, il est préférable d’avoir bien dormi car le manque de sommeil diminue les bons réflexes.

Il y a certains moments dans la vie où l’on est bien forcé de dormir moins : après la naissance d’un bébé, par exemple. Ce ne sont ni l’envie ni le besoin de sommeil qui manquent mais les circonstances ne le permettent pas. En dehors de ces circonstances-la, vous devriez faire votre possible pour limiter votre dette de sommeil.

De combien d’heures de sommeil votre organisme a-t-il réellement besoin. Lisez l’article: Le sommeil fait-il mincir ou grossir?

Chat - sommeil
Chat – sommeil

En plus d’augmenter vos heures de sommeil, vous devez également en améliorer la qualité.

  1. Soyez actif dans la journée et assurez-vous de passer quelques minutes au soleil chaque jour.
  2. Diminuez votre consommation de caféine et de toutes boissons excitantes 4 à 6 heures avant le coucher.
  3. Si vous êtes très préoccupé, partagez vos pensées, vos inquiétudes avec quelqu’un ou commencez un journal. Tentez de ne jamais vous coucher fâché. Et si la personne en face n’est pas prête pour une discussion calme, le yoga peut détendre vos muscles, et la méditation vous aider à soulager le stress en visualisant autre chose, la discussion telle que vous la souhaiteriez, par exemple.
  4. Si vous avez des voisins bruyants, un chien peureux qui aboie à tort ou à raison, portez des boules Quiès. Certains dorment avec la radio pour atténuer les bruits de l’extérieur. Les avis sont partagés sur ce sujet car certaines études suggèrent que les sons pourraient être à la base d’un fractionnement et d’une déstructuration du sommeil, menant à un repos moins réparateur.
  5. Pensez également à diminuer l’éclairage extérieur qui arrive dans votre chambre en utilisant des rideaux. L’obscurité favorise la sécrétion de la mélatonine, l’hormone du sommeil.
  6. Inutile de vous parler des écrans…. Vous le savez que la lumière de votre portable le soir nuit à votre sommeil. C’est juste parfois difficile de limiter votre temps sur les réseaux sociaux avant le coucher. Je comprends que pour certaines personnes, les réseaux sont importants car ils aident à fuir la solitude. Et la distanciation sociale obligée par le virus à la mode n’arrange pas les choses! Cependant, vous savez que les téléphones disposent d’une lumière spéciale pour la nuit, que vous pouvez programmer pour que ça change automatiquement à la tombée de la nuit ou quelques heures avant votre coucher. Et même cette fonction, peu d’entre nous l’utilisent. Donc, ici il y a surtout un grand besoin de prise de conscience.
  7. Et l’une des meilleures astuces que vous pouvez utiliser est de créer une routine de sommeil. Que vous répétez sans manque à la même heure, tous les soirs jusqu’à ce qu’elle devienne automatique… Une sorte de programmation de votre organisme. Si cette routine commence par un type bien précis de musique par exemple, aussitôt le son branché, votre cerveau comprendra le message et commencera à préparer la machine à se mettre en veille. Si vous suivez les points précédents, votre programmation sera plus facile. Et vous pourrez créer une atmosphère de sérénité qui facilitera votre envol vers Lalaland 🙂
Offrez-vous des petits moments d’intimité et de bonheur au quotidien

Modèle de routine pour les cas récalcitrants

  1. Au moins 1 heure avant le coucher, éteignez toutes les distractions en cours. Pour marquer symboliquement la fin de votre journée.
  2. Branchez de la musique douce, pour moi la flûte amérindienne est juste magique
  3. Prenez un grand verre de lait tiède si vous en consommez. Ou une bonne infusion de la plante qui marche le mieux pour vous. Pour moi c’est la camomille et le tilleul. Évitez les somnifères autant que possible pour ne pas développer de dépendance à ces produits. Mais des infusions et tisanes peuvent vous faire le plus grand bien.
  4. Prenez un bain ou une douche parfumée de senteurs calmantes en vous caressant la peau aussi tendrement que si vous le faisiez à quelqu’un d’autre.
  5. Portez une belle nuisette ou un pyjama confortable et doux… Les vieux vêtements recyclés marchent moins bien dans ce genre de démarche. Je plaisante bien sur mais je veux vous encourager à faire pour vous ce que vous feriez pour un petit bebe: pomponnez-vous, si vous avez la chance de ne pas être asservi par des enfants qui refusent d’aller au lit ou par un.e partenaire un tantinet insensible a vos besoins. Auquel cas, je vous laisse trouver vous-même l’équilibre tout en vous rappelant que plus vous serez repose.e, meilleur sera votre « service »!
  6. 30 minutes de lecture, si vous aimez lire devrait compléter la transaction. Choisissez bien votre genre. Évitez les thrillers et tout ce qui exige une attention soutenue.
  7. On ne va pas prétendre que certains d’entre nous ne préfèrent pas une série pour finir de se fatiguer les yeux et s’endormir, même si les écrans ne sont pas recommandés. Chacun son truc, si ca marche pour vous, la pratique est plus importante que la théorie!

Petit retour sur les réseaux sociaux : on ne peut pas choisir ce qui se retrouve sur notre fil d’actualité. Dans ce sens, ils sont vraiment pires qu’une série dont vous pouvez choisir le genre. Vous pouvez tomber sur toutes sortes d’images dérangeantes. Mais si vous en avez besoin pour papoter avec un être cher et que cela fait partie de votre rituel, pensez à utiliser la lumière spéciale nuit, que vous pouvez programmer, comme déjà mentionné plus haut.

L’insomnie peut affecter votre santé et même vous mettre en grand danger si votre métier exige un haut niveau de concentration. Et rien que pour conduire une voiture, il est préférable d’avoir bien dormi car le manque de sommeil diminue les bons réflexes.

Par ailleurs, si vous êtes en cours de remise en forme, il est important de prendre votre sommeil au sérieux. Après une bonne nuit de sommeil, on est plus serein face à la vie, on stresse moins, ce qui contribue par divers mécanismes à la perte de poids. Lisez l’article: Le sommeil fait-il mincir ou grossir?

Du côté de l’alimentation

Misez sur le tryptophane

C’est l’un des 8 acides aminés essentiels de l’alimentation humaine. Il soulage la dépression, favorise l’endormissement et la perte de poids.

Sources de tryptophane :
On sait tous qu’un verre de lait au coucher fait des miracles et cela est dû au tryptophane qu’il contient. Cependant, la viande, le poisson et les oeufs en renferment en moyenne 3 fois plus que le lait à portions égales. Malheureusement, ce sont aussi des aliments trop lourds à consommer juste avant le coucher. Voilà pourquoi le lait a gardé son autorité en la matière. Mais les vegan et ceux qui souffrent d’allergie ou d’intolérance au lactose trouveront leurs dose de tryptophane, entre autres, dans les noix de cajou, le soja, les amandes, les cacahuètes.

Associez le tryptophane à la chaleur, elle en facilite la libération. D’où la notoriété du grand verre de lait tiède.

Fuyez :

  • Les excitants dont la caféine, qui stimule le système nerveux et empêche le sommeil jusqu’à 6 heures après sa consommation. Évitez donc en fin d’après-midi et le soir : le café, le thé, les boissons gazeuses brunes et boissons énergétiques (contenant guarana ou caféine), le cacao, le chocolat… La menthe qui est aussi une plante stimulante.
  • L’alcool : il provoque l’« insomnie à rebond ». Il favorise l’endormissement mais il entraîne des sécrétions d’adrénaline et bloque le passage du tryptophane au cerveau. Ces 2 facteurs empêchent le sommeil d’accéder à la phase profonde. L’alcool fait aussi chuter le taux de la mélatonine ou hormone du sommeil.
  • Les repas trop riches au coucher. D’un côté, ils prolongent la digestion et empêchent la température corporelle de baisser, ce qui est essentiel pour s’endormir. Et de l’autre, ils provoquent une concentration sanguine plus élevée de tyrosine, un acide aminé qui aide à la fabrication de la dopamine, neurotransmetteur associé à l’activité motrice et à l’agressivité. Le soir, évitez donc : bacon, lardons, fromages gras, pizza garnie, aliments panés et frits, pâtes alimentaires accompagnées de sauces à la viande, sauces à la crème, oeufs cuits dans le beurre, crème aigre, frites, pâtisseries grasses, gâteau avec glaçage, crème glacée, chocolat.

Votre remise en forme dépend grandement de votre sommeil, bien plus que vous ne l’imaginez. Tentez l’expérience. Réparez votre sommeil, cela facilitera même la pratique du jeûne intermittent, et la, je vous assure que les résultats sont probants!

Voila, je crois qu’on a assez parlé de sommeil, mes doigts courent un peu moins vite sur le clavier. 🙂

J’espere que cet article vous sera utile. Merci de me suivre 🙂

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Le sommeil, fait-il grossir ou mincir?

Tout d’abord, établissons clairement en chiffres notre besoin réel de sommeil. Combien faut-il d’heures à notre organisme pour un fonctionnement optimal ?

Votre besoin réel de sommeil

Le nombre d’heures de sommeil exigé par votre organisme dépend de votre niveau de croissance et d’activités dont l’âge est un bon indicateur. Voici le barème estimé par les experts en la matière.

Heures de sommeil - Tableau - Nina jo
Besoin de sommeil – Tableau – Nina jo

Le sommeil et votre poids

Dans ma culture, la croyance populaire veut que le sommeil fasse grossir. Et que le manque de sommeil, puisqu’il affaiblit, fasse maigrir!

Il se trouve que ces croyances sont bien loin de ce qui a été prouvé par les recherches.

Eh bien, en dehors des 7 à 9 heures de sommeil exigées par un organisme adulte, une perte de poids peut se révéler difficile. Et ceci pour les raisons suivantes.

  • Si le manque de sommeil impacte le cerveau dans son ensemble, il perturbe particulièrement la zone qui gère la satiété et l’alimentation. L’insomnie provoque des altérations de niveaux hormonaux qui intensifient la faim et l’appétit, et peuvent diminuer la sensation de satiété après les repas. Et bien sur, comme toujours, nos choix se portent sur les aliments les plus caloriques.
  • En outre, en dormant tard, nous avons plus de risques de grignoter la nuit, ce qui augmente notre consommation de calories, et pas toujours les plus nutritives!
  • Par ailleurs, le manque de sommeil de façon répétée perturbe le rythme circadien (veille-sommeil) et a une conséquence directe sur notre glycémie (niveau de sucre dans le sang). Ce qui a été mis en évidence au cours d’études réalisées avec des travailleurs de nuit.
  • Le sommeil aurait même un impact sur nos gènes.

« Plus vous dormez, moins vos gènes auront d’influence sur votre poids »

C’est ce qu’a expliqué le docteur Nathaniel Watson, co-directeur du Sleep Disorders Center de l’Université de Washington, au Huffington Post.

Est-ce que cela signifie qu’il suffit de dormir pour maigrir? À priori non. Mais il est possible de dormir au point que seuls votre régime et vos activités influencent votre poids, et non plus vos gènes, » a conclu le chercheur.

Alors, inventoriez votre sommeil. Et réagissez.

Comment améliorer votre sommeil ?

Lire l’article : Comment améliorer votre sommeil?

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Chat - sommeil

Comment améliorer votre sommeil ?

L’insomnie peut affecter votre santé et même vous mettre en grand danger si votre métier exige un haut niveau de concentration. Et rien que pour conduire une voiture, il est préférable d’avoir bien dormi car le manque de sommeil diminue les bons réflexes.

Combien de temps faut-il pour perdre 10 kilos?

Vous avez calculé le nombre de kilos que vous devrez perdre pour atteindre vos objectifs de poids, de tour de taille, de tour de hanches, etc.… Et vous êtes pressée d’y arriver.

Vous vous imaginez déjà renouveler votre garde-robe, vous visualisez le regard follement épris de cet homme dont vous souhaitez un amour inconditionnel… Vous voyez déjà les photos « avant après » que vous posterez sur Instagram, Twitter, Facebook… Tout ce bonheur, vous le voulez… Et vite ! Vous vous êtes décidée à vous y mettre, vous ne supportez même pas de lire tout ce blabla que vous estimez n’être que du radotage… Vous avez besoin de passer immédiatement aux choses sérieuses…

Pour éviter 90% des maladies

Faites-le pour vous, pour ceux que vous aimez, pour ceux qui vous aiment. Souvenez-vous que chaque être humain naît avec un « capital santé » déterminé. Certains en ont davantage, d’autres moins. Il revient à chacun de gérer judicieusement ce dont la nature l’a pourvu.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Allergiques et intolérants aux oeufs: quels substituts utiliser? (Part. 2)

Cuisiner sans oeufs est tout à fait possible et la majorité des recettes peuvent être adaptées. Il existe pas mal d’options végétales aux œufs. Il faut donc les connaitre, les maitriser pour faire le bon choix en fonction de la préparation considérée.

Ceci est la deuxième partie de cet article. Pour découvrir les options de substition précédentes, lire la première partie: Allergiques et intolérants aux oeufs: quels substituts utiliser? (Part. 1)


QUELQUES PROPOSITIONS DE SUBSTITUTION (suite)

La fécule  

Il suffit d’humidifier n’importe quelle fécule pour qu’elle prenne une texture gélatineuse proche d’un œuf, ce qui lui permet d’imiter son rôle de liant dans une recette. Alors, essayez le maïs, le manioc, le tapioca, la pomme de terre.  

Gel de tapioca
Gel de tapioca (fécule au goût neutre produite à partir des racines du manioc amer traité)

Pour une recette de gâteau qui nécessite 1 ou 2 œufs, l’amidon de maïs (Maïzena) fait parfaitement l’affaire. Il ajoute à la légèreté de la pâte et peut être utilisé dans tous les gâteaux, les quiches, les muffins, les biscuits etc. 

La fécule est à ajouter en même temps que les ingrédients solides : la farine et le sucre…   

Vous devriez expérimenter vous-même mais partez de l’idée approximative que… 

Pour obtenir l’effet d’1 œuf , il vous faut: 

  • 1 cuillère à soupe de maïzena ou de fécule de pomme de terre ou autre  
  • + 2 cuillères à soupe d’eau supplémentaire… Ou de lait végétal à ajouter aux liquides de la recette. 

La compote de fruits ou la purée de légumes  

Pour les recettes qui nécessitent des œufs pour en obtenir humidité et  légèreté, comme les gâteaux, les muffins…, il suffit d’ajouter de la levure à une compote de fruits. 

Compote de fruits
Compote de fruits

Les fruits riches en pectine : pommes, bananes, cerises, abricots, oranges, poires, pêches, fraises, prunes etc., et les compotes épaisses sont d’excellents choix. Pensez à ajuster la quantité de sucres de la recette vu que les fruits vont déjà en fournir. 

Pour les pâtes plus épaisses, comme les blinis ou les crêpes épaisses, il convient mieux d’utiliser de la purée de légumes. 

Favorisez ceux qui donnent de la consistance aux soupes : courges, carottes, pomme de terre… 

Pour remplacer 1 œuf, il vous faut : 

  • 50 g de compote ou de purée épaisse qui ne manquera pas de faire son petit tour de magie au contact de la levure 🙂 

La purée de flocon de pomme de terre, à la fois pour lier et épaissir, est très pratique et efficace, mais convient toutefois mieux aux préparations salées car dans les recettes sucrées, elle laisse un léger gout inhabituel. A tester pour savoir si ça vous va ou non. 

Le gel de chia 

Tout comme les graines de lin, il suffit d’humidifier les graines de chia pour qu’elles prennent une texture gélatineuse en libérant leur mucilage au contact de l’eau. 

Le gel obtenu peut donc remplacer les œufs comme agent liant dans les muffins, les terrines…  

Pour un œuf large, partez sur la même base que pour les graines de lin : 

  • 1 c.a.s de graines de chia  
  • + 2-3 cuillères d’eau (30-45 ml) selon la consistance désirée.  

Laisser poser 10 – 15 minutes. 

Elles peuvent également remplacer une des matières grasses d’une recette.  Il suffit de remplacer la moitié de la margarine, beurre ou huile de votre recette par l’équivalent en gel de chia que vous mélangerez au reste des ingrédients gras avant de les incorporer au moment prévu. 

Seul hic : elles sont en général plus rares sur le marché et plus chères que les graines de lin. 

Il nous reste encore plusieurs options à voir. Ne les ratez pas.

Je vous invite à vous abonner gratuitement à ma newsletter pour les recevoir directement dans votre messagerie. 

Bisous. Bisous. A plus!

Pour ne plus rater une seule recette, une seule astuce, et recevoir mes articles directement dans votre messagerie, inscrivez-vous gratuitement à ma newsletter.

Allergiques et intolérants aux oeufs: quels substituts utiliser? (Part. 3)

Vous avez là, je pense, l’essentiel pour la substitution des oeufs. Avec ces 3 articles, vous avez une bonne dizaine d’options à tester et apprécier. J’espère qu’elles vous seront utiles.

Les oeufs en patisserie
Les oeufs en patisserie

Ceci est la troisième partie de cet article. Pour découvrir les options de substition précédentes, lire


QUELQUES PROPOSITIONS DE SUBSTITUTION (suite)

Le tofu et le yaourt 

Pour les recettes qui requièrent une grande quantité d’œufs, pensez au soja, en yaourt ou en tofu. 

Le yaourt de soja vous offrira ses services d’agent “levant” et humidifiant. 

Le tofu ferme mixé peut substituer, enfin plus ou moins, les œufs dans une omelette. Ajoutez une pincée de curcuma pour la couleur, si vous voulez vraiment tenter d’y croire ! 

Le tofu soyeux servira d’agent “levant” dans les soufflés par exemple. Ou d’agent liant très puissant dans la mayonnaise, les gratins … 

1 œuf = 50g de tofu 

Le tofu
Le tofu

L’agar-agar 

Le mucilage extrait à chaud de ces algues rouges donne après purification, déshydratation et broyage la poudre d’agar-agar utilisée essentiellement pour gélifier un grand nombre de produits alimentaires. Il est commercialisé sous forme de longues barres transparentes ou en poudre.

C’est un liant et gélifiant végétal parfait pour remplacer le blanc d’oeuf et la gélatine animale. La gelée se forme à condition que l’agar-agar dilué dans l’eau soit chauffé à 90 °C puis refroidi à une température de 40 °C environ. Versez la poudre dans le liquide à temperature ambiante, mélanger et chauffer pour activer son effet gélifiant. Mais il ne se gélifiera que quand le liquide aura refroidi. Une fois la préparation gélifiée, la chaleur ne l’affectera plus. 

Il n’a pratiquement ni goût ni couleur et peut donc être utilisé dans une multitude de recettes: confitures, gelees de fruits, flans, mousse, tiramisus, terrines, etc.

Cette substance s’utilise en très petites quantités, il faut expérimenter pour s’y habituer et trouver le bon dosage pour la texture voulue. 

Pour référence:

Il faut 1 cuillère à café rase d’agar-agar en poudre pour 500ml de liquide.

L'agar-agar
L’agar-agar

Les “substituts d’œufs” 

Il en existe sur le marché, constitué en général d’amidon, de fécule, d’épaississants (gomme de guar) et d’émulsifiant (graisse végétale). Pas toujours faciles à trouver, dépendamment de votre localisation, il est donc bon de savoir les préparer soi-même. 

Le substitut d’œuf est simple à faire.

Préparation 

Combiner les ingrédients suivants : 

  • 100 g de fécule de pomme de terre 
  • 100 g de fécule de tapioca 
  • 25 g de gomme de guar 
  • 10 g de bicarbonate de soude (ou de poudre à lever) 
  • 20 g de lécithine de soja ou tournesol (optionnel) 

Ce mélange vous fournira une bonne quantité de substituts. À conserver dans un endroit sec. 

Pour référence : 

1 œuf = 1 cuillère à soupe de poudre 

Et facile à utiliser : il suffit de remplacer un œuf par une dose de substitut et un peu d’eau. 

Gardez en tête que le dosage requiert toujours un peu d’expérimentation car ce n’est pas aussi précis qu’avec un œuf réel. Mais il reste tout de même très appréciable pour ceux qui souffrent d’allergies ou d’intolérances aux œufs et ceux qui ont fait le choix très noble de devenir végan, de pouvoir continuer à cuisiner sans avoir à trop souffrir de la restriction des œufs. 


Il reste encore d’autres options, dépendamment de l’effet de l’œuf que vous cherchez à reproduire. Par exemple:

Pour dorer un gâteau

Vous pouvez utiliser : 

  • du lait végétal sucré,  
  • du sirop de fruit, du sirop d’érable, ou du sirop d’agave. 
Pour retrouver l’odeur et le goût des oeufs durs

Pour ceux à qui ca pourrait manquer, ajoutez une petite pincée de sel noir également appelé sel d’Himalaya ou kala namak, au tofu, à l’avocat: l’effet est bluffant!

Mais allez-y doucement, ne forcez pas la dose car le goût et l’odeur (provenant du souffre qu’il contient) sont assez prononcés.


Pour un résumé des valeurs à utiliser dans différents cas, je vous laisse consulter cette liste du site Acadie nouvelle.

Voilà! Vous avez là, je pense, l’essentiel pour la substitution des oeufs. Avec ces 3 articles, vous avez une bonne dizaine d’options à tester et apprécier. J’espère qu’elles vous seront utiles.

Bientot, je vous parlerai d’autres allergenes etleurs substituts. Je vous encourage donc à vous abonner gratuitement à ma newsletter pour recevoir mes prochains articles directement dans votre messagerie. Voila voila! Bisous. A plus!

Pour ne plus rater une seule recette, une seule astuce, et recevoir mes articles directement dans votre messagerie, inscrivez-vous gratuitement à ma newsletter.

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Fun workout - Spinning

Fun workout sur vélo (vidéo)

Une petite vidéo de #SportMotivation pour terminer la semaine, ça vous dit? – (Durée : 1 min 05 sec)

Je poursuis donc cette petite série qui vous prouvera à quel point le sport peut être fun!

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Comment contrôler nos pulsions alimentaires?

Et si nous avions le pouvoir de contrôler nos impulsions alimentaires?

Qui ne sait pas que nos émotions ont une influence considérable sur notre alimentation?

Et si nous avions le pouvoir de contrôler nos impulsions alimentaires?

Qui ne sait pas que nos émotions ont une influence considérable sur notre alimentation?

Inconsciemment, nous utilisons fréquemment la nourriture pour soulager la tristesse, la frustration, la colère, la nostalgie, la mélancolie, l’ennui, pour ne citer que celles-là.

C’est un comportement souvent appris dès l’enfance : les parents nous récompensent ou nous consolent avec des bonbons, des gâteaux.

En grandissant, nous le gardons : dans les moments difficiles, nous nous dirigeons automatiquement vers la nourriture, avec une prédilection pour le sucré et le gras car personne ne nous a jamais offert une carotte ou de la laitue pour nous réconforter ou nous féliciter.

Par ailleurs, les aliments malsains déclenchent dans notre cerveau une sensation d’apaisement plus intense que celle provoquée par les autres.

La nourriture nous soulage émotionnellement, il en résulte aussi une satisfaction physique. Quand nous mangeons des repas gras, sucrés ou des féculents, notre organisme sécrète de l’endorphine, l’hormone du bien-être, la même qu’il produit quand nous faisons l’amour.

En outre, tous les grands événements de la vie se fêtent autour de grands festins.

C’est donc un conditionnement difficile à éviter. Cette compensation, quand elle reste occasionnelle, ne représente aucun danger. Mais quand elle devient notre principal mécanisme de gestion de nos émotions , notre santé peut sérieusement en pâtir, le surpoids étant directement lié aux risques de maladies métaboliques et cardiovasculaires.

Manger émotionnellement est la pire solution à tous nos problèmes dont, évidemment, celui de l’excès de poids .

Alors il est essentiel que vous parveniez à identifier quand vous mangez émotionnellement.

FAIM PHYSIQUE VS FAIM ÉMOTIONNELLE

La faim physique est :

  • graduelle et patiente
  • liée à un inconfort dans l’estomac
  • Rassasiée aussitôt l’estomac rempli
  • Ouverte à tous les aliments
  • Obéit à un choix réfléchi
  • N’empêche pas de manger consciemment en se délectant de chaque bouchée
  • La satiété n’est pas suivie de culpabilité

La faim émotionnelle est:

  • soudaine
  • difficile à rassasier
  • limitée à un (groupe d’) aliment précis
  • incite à des choix impulsifs
  • impose de manger compulsivement
  • est suivie de culpabilité

Si vous vous retrouvez souvent dans cette situation, il faut impérativement trouver d’autres solutions plus constructives à la difficulté qui vous tracasse au lieu de panser vos blessures émotionnelles avec de la nourriture. Votre vie en dépend ! Et comme tous les problèmes ne sont pas faciles à résoudre, encore moins dans l’immédiat, la prochaine fois que vous serez tenté de manger émotionnellement, essayez les astuces suivantes:

Si vous vous retrouvez souvent dans cette situation, il faut impérativement trouver d’autres solutions plus constructives à la difficulté qui vous tracasse au lieu de panser vos blessures émotionnelles avec de la nourriture. Votre vie en dépend ! Et comme tous les problèmes ne sont pas faciles à résoudre, encore moins dans l’immédiat, la prochaine fois que vous serez tenté de manger émotionnellement, essayez les astuces suivantes : 

  • Prenez conscience du fait que vous n’avez pas faim. 
  • Identifiez l’émotion qui vous ordonne de manger .
  • Déplacez-vous et tentez une activité qui exige deplacer votre concentration sur autre chose que votre frustration. Mais surtout pas la télévision !!! Puisqu’elle fait partie du package des compulsions car les chips suivront de près. Du jardinage, du rangement, un petit footing, la lecture, la méditation, la prière, le chant, un coup de fil à une oreille compatissante et de bon conseil, etc. 

Pour plus d’idées efficaces sur la façon de gérer la faim émotionnelle, je vous invite à revoir cette vidéo où j’explique quelques astuces pour combattre sainement ces pulsions. J’espère qu’elle vous sera utile. Bon (re)visionnage ! 

Astuces pour combattre les pulsions alimentaires

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Fun workout - Trampoline

Fun workout sur trampoline (vidéo)

Hello. Aujourd’hui je vous retrouve pour entamer une petite série de #SportMotivation.

Je sais d’expérience qu’on remet toujours le sport à lundi prochain… C’est donc un bon jour pour vous motiver à franchir le pas, concrétiser ce désir fluctuant 🙂

Trio de tartinades aux légumes

Mon trio de tartinades aux poivrons

Coucou, aujourd’hui je vous parle de ma tartinade préférée, un trio aux légumes que je mets carrément partout, sur tout…

Elle fait aussi bien trempette et sauce si vous en ajustez un peu la consistance. Super facile à réaliser.

Une surprise de taille

À travers ce texte, je vous ai présenté Betsy, la meilleure copine de Fanny, de ma série d’aventures « Les confidences de Fanny » basées sur les réalités de la vie en Haïti.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Vous faites tout correctement, mais vous ne perdez pas un gramme… J’ai 2 conseils pour vous.

Vous avez déjà tout essayé, vous savez tout des régimes, vous avez même souvent réussi à perdre quelques kilos. Malheureusement, vous les reprenez toujours immédiatement au moindre écart. Vous n’y croyez donc plus.

A ce stade j’ai 2 conseils pour vous.

Vous avez déjà tout essayé, vous savez tout des régimes, vous avez même souvent réussi à perdre quelques kilos. Malheureusement, vous les reprenez toujours immédiatement au moindre écart. Vous n’y croyez donc plus.  

A ce stade j’ai 2 conseils pour vous.  

1.- Consultez votre médecin. Pour des questions très précises. 

Ne vous frustrez pas davantage, prenez rendez-vous avec votre médecin. Je sais que vous n’en avez très probablement pas envie, ça prend un temps fou. Oui, mais cette visite peut vous faire gagner du temps et vous éviter plus de frustrations. Je vais vous dire pourquoi vous devriez y aller, surtout si vous faites déjà tout et que rien ne marche. Entre autres :  

  • Pour vous assurer du bon fonctionnement de votre organisme. Un déséquilibre hormonal, telle une hypothyroïdie non gérée, par exemple, ralentit le métabolisme et fait prendre du poids.  
  • Pour détecter toutes les situations pathologiques pouvant diminuer votre capacité à déstocker la graisse existante, comme un mauvais fonctionnement du foie par exemple, même si vous ne buvez pas ou plus d’alcool. Ou celles pouvant causer un processus inflammatoire. Peut-être que vous êtes surtout « gonflé ». Évoquez les mots « colopathies », « côlon irritable » et laissez votre médecin traitant vous guider. Peut-être que vous consommez tout simplement trop de sel mais peut-être aussi souffrez-vous d’une pathologie qui vous fait retenir beaucoup d’eau. 
  • Pour lui demander de tenir compte de votre désir de perte de poids quand il vous prescrit des médicaments (et même votre pilule, le cas échéant). Certains médicaments contiennent beaucoup de sel, et ça, vous ne le saurez pas s’il ne le vous dit pas. Exemple : le diclofénac sodique, un antalgique antiinflammatoire largement prescrit pour les douleurs rhumatismales.  
  • Pour lui parler de vos sensibilités et intolérances alimentaires si vous vous suspectez d’en avoir. Il existe des tests pour les détecter… Il vous en prescrira.  

2.- Respectez vos limites. 

Prenez au sérieux vos intolérances et sensibilités alimentaires. 

Les intolérances alimentaires sont très fréquentes mais pas toujours connues. Car elles ne provoquent pas forcément des réactions aussi spectaculaires et dangereuses que les allergies. Et l’intensité des conséquences d’un même produit diffère d’une personne à une autre. 

Certains souffriront juste d’un léger inconfort gastro-intestinal. Pour d’autres, les troubles iront jusqu’aux vomissements, ballonnements, crampes, nausées, constipation, diarrhée…, et durer jusqu’a des jours après la consommation du produit non toléré. Ils peuvent même aller jusqu’à provoquer des troubles respiratoires, de la fatigue, des maux de tête, des douleurs articulaires. 

Et parmi ces réactions, il y a également parfois une prise de poids rebelle due à plusieurs mécanismes. En effet, les intolérances et sensibilités alimentaires créent une inflammation chronique de la paroi intestinale qui va provoquer pas mal de désordres métaboliques. Le poids rebelle découle de ces désordres hormonaux et également d’une rétention d’eau déclenchée par l’inflammation. En outre, les troubles digestifs causent des carences qui affaiblissent votre organisme, et elles auront pour conséquences une baisse d’énergie et un ralentissement de votre métabolisme de base. 

Alors, si vous êtes intolérante au lactose, par exemple, mais que vous bloquez sur le fait que vous « n’aimez pas les autres laits », vous n’êtes pas encore près de voir de vrais résultats. J’ai fait la même erreur, alors je vous comprends. Le ventre que vous voyez-là n’était pas seulement le résultat de la mauvaise alimentation proprement dite… Mais également celui de mon indiscipline…  

Moi en 2016

Si je n’avais pas réussi à faire une croix sur tout ce que j’aime mais qui me faisait du mal, j’aurais peut-être un peu minci, mais j’aurais gardé une bonne partie de ma superbe bedaine. Et d’ailleurs à chaque petite rechute, les conséquences se font vite voir sur ma ligne. Et ma forme ! 

Les produits auxquels on peut être intolérant sans le savoir sont tout aussi nombreux que ceux auxquels on peut être allergiques. Les plus courants sont les produits laitiers, les œufs, les céréales contenant du gluten. Mais pas seulement. On peut être intolérant à certaines herbes aromatiques, certains fruits, légumes et salades. Par exemple la tomate, le céleri, les crustacées, les graines et les noix… Très bientôt je vous ferai un article complet sur le sujet. En attendant, si vous savez pertinemment que vous souffrez de telle ou telle intolérance, ne faites pas comme moi, acceptez ce que vous ne pouvez pas changer : éliminez ce produit de votre maison, progressivement si vous avez du mal, lentement mais sûrement, c’est votre organisme qui vous en supplie ! Votre retrouverez de l’énergie, un tour de taille qui vous émerveillera, votre vie changera ! 

Cependant, certaines intolérances sont assez silencieuses et font leurs dégâts sans se faire remarquer. Voilà pourquoi si vous faites tout correctement et que vous ne perdez vraiment rien ou que vous perdez vraiment peu par rapport aux efforts fournis, parlez-en à votre médecin, il vous aidera à détecter si vous souffrez d’une quelconque intolérance alimentaire et vous prescrira, comme mentionné plus haut, certains tests qui seront même en mesure de vous préciser laquelle ou lesquelles. 

Voilà, j’espère que ces conseils vous seront utiles. Bisous Bisous. A plus!   

D’AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER…

Episode 1: Les lignes du destin

Fanny nous fait vivre une aventure humanitaire telle que nous ne l’imaginerions jamais. Elle nous expose les beautés mais aussi les misères de ce pays soumis, entre autres, à la fureur des Éléments. C’est sans doute dans cet écrin que se nichent les plus belles amours et solidarités, tel est le message que l’on retiendra de cette magnifique relation qui se noue, de cette histoire d’amour dans un pays méconnu qui prête au rêve mais dont la réalité peut être si cruelle…

Joachim- Cetro

« J’ai traversé l’enfer, des océans de douleur et des monts de souffrance, des abîmes de chagrin et des abysses de peine, les poings serrés sur ma rage, les mâchoires fermées sur mes hurlements.

J’ai affronté le feu du manque et l’acide de l’absence, je suis mort plusieurs fois de l’ablation de mon cœur… »

La flûte amérindienne

Laissez-vous emporter par cette flûte envoûtante. Fermez les yeux et absorbez le chant apaisant de la forêt, tout en visualisant votre anxiété comme une fumée qui s’étire, s’effiloche et s’en va, loin… loin de vous. Laissez ce ruisseau emporter vos soucis… Videz votre esprit et rechargez votre cœur… Namaste.

Le roman inachevé - Luca Tahtieazym

Le roman inachevé – Luca Tahtieazym

⁣⁣Quel bel hommage aux artistes, aux créateurs, tous confondus! Détenteurs de pouvoirs infinis sur leurs créatures, ils leur font vivre des évènements heureux et les laissent affronter des expériences atroces pour équilibrer leur univers et forger leur caractère. Ils ne volent à leur secours que quand ils l’estiment nécessaire. Et les éliminent à l’heure prévue, selon le plan établi. Ça vous fait penser à quelqu’un? Moi, si! C’est ce qu’on m’a toujours dit de Dieu! Alors pour moi, ça fait des artistes des élèves-dieux.⁣⁣

Roulades de concombre au thon

12 super idées pour le brunch de ce dimanche

Voilà un petit échantillon d’idées de snacks que j’ai choisies spécialement pour vous ! J’ajouterai les recettes progressivement mais pour le moment, il s’agit surtout de vous inspirer. Et ces petits délices sont tous faciles à réinventer intuitivement. Libérez votre imagination. Enjoy!

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Pour ne plus rater une seule recette, une seule astuce, et recevoir mes articles directement dans votre messagerie, inscrivez-vous gratuitement à ma newsletter.

La plus belle réconciliation de votre vie…

Dans les magazines, au cinéma, à la télé, sur certains réseaux sociaux, nous sommes confrontées aux images de femmes filiformes qui sont censées représenter un idéal de beauté. Ces images nous hypnotisent parfois, encore plus les jeunes qui finissent par croire que perdre du poids est un passage obligé. Être au régime subit même un effet de mode. Alors qu’en principe…

Belle et voluptueuse
Belle et voluptueuse

Dans les magazines, au cinéma, à la télé, sur certains réseaux sociaux, nous sommes confrontées aux images de femmes filiformes qui sont censées représenter un idéal de beauté. Ces images nous hypnotisent parfois, encore plus les jeunes qui finissent par croire que perdre du poids est un passage obligé. Être au régime subit même un effet de mode. Alors qu’en principe les « régimes amaigrissants » sont destinés aux personnes obèses car ce genre de surcharge pondérale les affecte sur le plan médical et même psychologique pour certaines.  

Mais de nos jours, ce n’est plus du tout ça. Nous subissons un formatage permanent, constant qui nous imprime au plus profond de notre être que minceur (et même maigreur) est synonyme de beauté. 

Vous voulez être mince… Mais l’avez-vous jamais été de votre vie? Sinon et si votre IMC indique vous avez un poids normal, pourquoi tenez-vous tant à mincir? Si vous avez le morphotype de cette superbe femme à gauche, pourquoi voudriez-vous gâcher votre vie entière à essayer d’être celle de droite ? 

Si vous n’aimez pas votre corps, le problème ne vient pas forcément de lui. Dans tous les cas, c’est VOTRE corps et le seul que vous n’aurez jamais, à moins que vous ne croyiez en la réincarnation et sachiez exactement par quelle procédure choisir votre prochaine enveloppe corporelle ! En revanche, vous pouvez l’aimer au point de vouloir l’améliorer. 

Apprenez à rétablir un bon rapport avec votre corps. Croyez-moi, si vous ne vous aimez pas maintenant, vous ne vous aimerez pas davantage avec des kilos en moins. Vous voudrez toujours en perdre davantage à force de comparaison avec les “standards du moment”, vous vous trouverez toujours des défauts. 

Aimez votre corps. Maintenant. Tel qu’il est. Prenez-en soin. Mettez-le en valeur, comme le merveilleux cadeau qu’il est. Pomponnez-le.  

Soyez charmante, gracieuse et à l’aise dans votre corps actuel… Et vous verrez que cela rajoutera au plaisir de l’améliorer. Vous ne le verrez plus comme une corvée. Vous accepterez le fait qu’il ne suffit pas de perdre le poids désiré pour repartir aussitôt dans vos anciens travers en maudissant les régimes qui ne vous immunisent pas contre vos mauvaises tendances. 

Choisissez votre vêtement préféré, celui qui vous met le plus en valeur… Habillez-vous, maquillez-vous légèrement si vous êtes adepte, regardez-vous avec amour dans le miroir. Vous êtes belle et unique ! Prenez même une photo. Soyez fière de qui vous êtes, fière de votre force de caractère. Et cela aucun poids ne doit vous l’enlever. Le surpoids n’a jamais empêché quiconque d’être élégante, sexy et sûre de soi. Tout se passe dans votre tête. 

Maintenant préparez-vous à montrer au monde et ceux qui vous critiquent à quel point vous vous aimez en prenant soin de vous des pieds à la tête, de l’intérieur vers l’extérieur ! 

Si finalement vous optez pour un rééquilibrage, un réapprentissage de la vie saine, ne négligez surtout pas votre rituel de beauté… Si vous n’en avez pas, c’est le moment de vous y mettre.  

Plus vous vous trouverez belle, plus vous serez motivée à améliorer tout ce qui peut l’être en vous. Avec plaisir. Avec bonheur ! C’est mon plus grand souhait pour vous car votre nouvelle vie ne peut commencer qu’avec une nouvelle vision !  

Je vous embrasse très fort ! Et je vous souhaite une merveilleuse aventure, celle de la réconciliation avec votre corps, avec vous-même !  

Bisous. Bisous. 

D’AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER…

Savez-vous réellement pourquoi vous tenez tant à mincir?

Êtes-vous victimes de la pression générale? Pensez-vous réellement que vous devriez vous condamner à tous ces régimes restrictifs toute votre vie? Croyez-vous sincèrement que votre beauté dépende de votre taille? Laquelle? Avez-vous jamais été de cette taille-là de votre vie? Qu’en dit votre médecin?

Marre de tes 3 feuilles de laitue?

Absolument tout ce que nous introduisons dans notre organisme a un effet immédiat et un effet à long terme sur notre santé, et donc sur la qualité et la durée de notre vie. Il me paraît donc évident qu’une remise en forme doit commencer par l’apprentissage de la préparation de nos aliments.

Comment choisir un bon régime?

Tous les programmes minceur font évidemment perdre du poids. Et il en existe des centaines. Pourtant, la population obèse mondiale s’accroît vertigineusement. Simplement parce que tous ces régimes ne remplissent pas forcément les critères d’une efficacité durable.

Ce qu’il faut réellement fuir

On vous dit « fuyez ceci, fuyez cela, ce n’est pas un allié minceur ». Je vais vous dire ce qu’il faut réellement fuir…

Mon burger sain

On vous dit « fuyez ceci, fuyez cela, ce n’est pas un allié minceur ». Je vais vous dire ce qu’il faut réellement fuir… Ce sont toutes ces restrictions.  

Pourquoi ?  

Déjà elles gâchent votre relation avec la nourriture. Vous vivez avec une culpabilité permanente qui sabote ce que j’appelle votre « expérience Terre ».  

Nous avons une planète riche et sublime (enfin qui l’était avant que nous ne la détruisions… mais ça c’est un autre sujet !) … Il reste (tout de même) beaucoup à expérimenter ici…. Dont la vaste diversité de nutriments à notre disposition.  

Les restrictions draconiennes nous limitent inutilement et mènent à des carences. Et les carences aux maladies, à une baisse de forme, à la perte d’énergie, la dépression, la morosité. En outre, elles affaiblissent notre capacite à dépenser de l’énergie et bruler la graisse que précisément nous espérons bruler. Notre organisme a besoin de tous les nutriments à sa disposition pour pouvoir fonctionner à plein régime. 

Mon objectif n’est pas de critiquer les régimes en vogue mais si on vous en propose un à base de tel ou tel aliment en exclusivité, fuyez !  

Par exemple :  

Les régimes à base de pamplemousse ou de soupes de choux presqu’exclusivement… Fuyez.  

Ceux qui préconisent certaines associations d’aliments et rien d’autres… Fuyez  

Ceux de smoothies exclusivement par exemple à base du célèbre chou frisé (kale)… Fuyez.  

Les régimes à base de graisses et de protéines presque exclusivement… Fuyez.  

Les régimes sans graisses… Fuyez.  

Vous avez compris.   

L’organisme humain n’a pas été pas prévu pour fonctionner à coups de carences d’un côté et d’overdoses d’un autre.   

Certaines vitamines par exemple ne sont pas totalement excrétées quand on les consomme en quantités exagérées, elles restent stockées dans l’organisme et y causent des dégâts. Par exemple les vitamines liposolubles, celles qui se dissolvent dans la graisse (A, D, E, K) et non dans l’eau comme les autres (hydrosolubles).  

Prenons en exemple la vitamine K. Elle est indispensable, entre autres, à la coagulation sanguine. Mais elle s’accumule dans l’organisme quand elle est consommée en excès, pouvant ainsi causer des troubles qui déclenchent un processus exagéré de coagulation. Un régime qui vous fait consommer presque exclusivement un aliment riche en vitamine K peut être nocif pour la santé et provoquer chez quelqu’un qui y est déjà prédisposé, peut-être à son insu, une thrombophlébite, obstruction d’une veine, suite à la formation d’un caillot de sang (thrombose). Et il se trouve que l’un des aliments les plus riches en vitamine K est précisément le fameux chou frisé (kale), un excellent aliment minceur et santé mais seulement dans le cadre d’une alimentation équilibrée et variée.  

LégumesPortionTeneur en vitamine K
Chou cavalier ou frisé, cuit (kale)1/2 tasse 442-561 µg
Choux de Bruxelles cuits4 choux (80 g)118 µg
Chou chinois, cru ou bouilli1/2 tasse30-31 µg
Tableau comparatif choux/vitamine K

Smoothie de chou frisé
Smoothie de chou frisé

Inquiétant, vous en conviendrez. Mais une inquiétude qui ne vous concerne nullement si vous consommez des aliments très variés.  

La vitamine K ne se trouve pas que dans les choux (sa source la plus populaire est le brocoli) mais je vous ai fait la comparaison dans une même famille d’aliments pour bien illustrer la nécessité de la diversification des ingrédients de vos plats.  

Bien sûr, on vous le dit et on vous le répète qu’il faut TOUJOURS consulter son médecin et faire un bilan de santé avant de commencer tout programme minceur mais combien de personnes le font réellement ?  

Outre ses vertus antihémorragiques (par la coagulation), la vitamine K joue un grand rôle dans la santé osseuse. Donc il ne s’agit nullement de l’éviter, en dehors d’une pathologie qui l’indique !!! Ce que j’essaie juste de vous rappeler c’est que si la terre produit autant d’aliments, c’est bien pour nous offrir une expérience riche à ne pas rater en nous cantonnant aux mêmes fruits et légumes de toujours. Et que le secret de la santé réside dans cet équilibre que nous ne pouvons atteindre qu’à travers la diversification de nos mets.  

Autre exemple : les régimes qui prônent des quantités astronomiques de protéines, même animales. Imaginez quelqu’un qui a des prédispositions à une maladie rénale sans le savoir… Une combinaison fatale !  

Comme précisé antérieurement, cet article n’a absolument pas pour but de discréditer, je le répète. Ou de vous alarmer. Pas du tout. Mon seul souci est de vous rappeler que la terre regorge de trésors pas du tout cachés mais que vous vous obstinez à négliger. Nous mangeons pratiquement les mêmes aliments depuis notre enfance… Pour la majorité d’entre nous, ils ne dépassent pas une cinquantaine de produits dont nous nous lassons inconsciemment. Et alors nous allons chercher de la saveur dans les produits ultra-transformés que l’industrie de la malbouffe se charge allègrement de renouveler continuellement ! Pour notre plus grand plaisir ! Et pour notre malheur !    

Je tiens à souligner également que même ces produits industriels auxquels vous vous êtes tellement habitués, si un régime essaie de vous les enlever d’un coup et de façon drastique. Fuyez. Car tout ce que vous gagnerez en échange, c’est la frustration.  

Croyez-moi sur parole, optez pour une cuisine variée, utilisez une grande gamme de produits, priorisez tout ce qui est naturel, et proche de son état sauvage, mais ne vous privez pas de quelques petits plaisirs planifiés

Par exemple dans une assiette où les couleurs vives naturelles prédominent, un demi-verre de pâtes ne vous fera aucun mal. Des pâtes de céréales complètes pour ceux qui y arrivent. Si vous n’y arrivez pas encore, une petite portion de pâtes normales cuites al dente ne dérangera ni votre santé ni votre ligne. Tout est dans l’équilibre, ce qui signifie que votre assiette doit être remplie à moitié de légumes, salades, fruits. L’autre moitié partagée entre les protéines de votre choix, préférablement des protéines maigres, mais au risque de me répéter, une fois que les légumes et salades sont là, laissez votre plaisir vous guider. Au fur et à mesure, l’effort vers une assiette entièrement saine aboutira, sans frustrations, sans déprime, sans perte d’énergie et de goût aux mets et à la vie !   

Réconciliez-vous avec la nourriture… Avec votre cuisine! Fuyez tout ce qui n’est pas équilibré ! 

AUTRES ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER…

Mama Finger – Wendall Utroi

Du drame… Du suspense… Du vaudou… Un clin d’oeil à Haiti… Des enquêtes policières… De l’amour, du vrai comme on en rêve tous… Le tout sur fond d’une Amérique à peine post-ségrégationniste.

Souffrir en silence…

Enfin, pardonne-moi ces mots qui font peur,

En plus d’offenser la belle langue de Molière,

Mais que veux-tu, pour seule consolation,

Tu ne me laisses plus que ces phrases mal ficelées

Pour exprimer nos glorieux rêves assassinés.

Sénescence : Et si vous vieillissiez quatre fois plus vite?

𝗦𝗜 𝗩𝗢𝗨𝗦 𝗦𝗔𝗩𝗜𝗘𝗭 À 𝗟𝗔 𝗡𝗔𝗜𝗦𝗦𝗔𝗡𝗖𝗘 𝗤𝗨𝗘 𝗩𝗢𝗨𝗦 𝗡’𝗔𝗨𝗥𝗜𝗘𝗭 𝗤𝗨’𝗨𝗡𝗘 𝗩𝗜𝗡𝗚𝗧𝗔𝗜𝗡𝗘 𝗗’𝗔𝗡𝗡É𝗘𝗦 À 𝗩𝗜𝗩𝗥𝗘, 𝗖𝗢𝗠𝗠𝗘𝗡𝗧 𝗟𝗘𝗦 𝗩𝗜𝗩𝗥𝗜𝗘𝗭-𝗩𝗢𝗨𝗦? 𝗤𝗨𝗘 𝗙𝗘𝗥𝗜𝗘𝗭-𝗩𝗢𝗨𝗦? 𝗤𝗨𝗘 𝗡𝗘 𝗙𝗘𝗥𝗜𝗘𝗭-𝗩𝗢𝗨𝗦 𝗣𝗔𝗦?- Sénescence – De Luca Tahtieazym, gagnant du concours des Plumes francophones 2017

Mon coin lecture actuel (en confinement)

Mon petit coin lecture (toujours en confinement)

Je lis pour voyager et je vous présente mes voyages préférés, ceux qui m’ont apporté quelque chose, mes coups de cœur. Pour moi, il n’y a pas d’intérêt à parler de livres qui ne m’ont pas du tout plu, de leur faire mauvaise presse alors qu’ils peuvent plaire à d’autres. Non, je prends plaisir à parler du positif. Ça aussi c’est une technique pour lutter contre la négativité et le stress environnants !

Égarée dans les limbes du temps…

Longtemps perdue, errant dans les sombres couloirs de la vie, j’ai scruté chaque regard, chaque sourire, chaque visage croisé sur mon chemin, chaque corps avide du mien, à la recherche d’un signe du destin, en quête de toi, en quête de nous.

Quand mon coeur gémit au passé…

Quand mon coeur gémit au passé,
Quand il pleure ses doux rêves éteints,
Quand ta silhouette plane, se faufile,
Hante mes longues nuits désertes,
Le seul baume à mes blessures

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Combien de temps faut-il pour perdre 10 kilos?

Vous avez calculé le nombre de kilos que vous devrez perdre pour atteindre vos objectifs de poids, de tour de taille, de tour de hanches, etc.… Et vous êtes pressée d’y arriver.

Vous vous imaginez déjà renouveler votre garde-robe, vous visualisez le regard follement épris de cet homme dont vous souhaitez un amour inconditionnel… Vous voyez déjà les photos « avant après » que vous posterez sur Instagram, Twitter, Facebook… Tout ce bonheur, vous le voulez… Et vite ! Vous vous êtes décidée à vous y mettre, vous ne supportez même pas de lire tout ce blabla que vous estimez n’être que du radotage… Vous avez besoin de passer immédiatement aux choses sérieuses…

Vous avez calculé le nombre de kilos que vous devrez perdre pour atteindre vos objectifs de poids, de tour de taille, de tour de hanches, etc.… Et vous êtes pressée d’y arriver.

Vous vous imaginez déjà renouveler votre garde-robe, vous visualisez le regard follement épris de cet homme dont vous souhaitez un amour inconditionnel… Vous voyez déjà les photos « avant après » que vous posterez sur Instagram, Twitter, Facebook… Tout ce bonheur, vous le voulez… Et vite ! Vous vous êtes décidée à vous y mettre, vous ne supportez même pas de lire tout ce blabla que vous estimez n’être que du radotage… Vous avez besoin de passer immédiatement aux choses sérieuses…

Bon… bon… ! Un peu de patience… Car précisément, il va vous en falloir un peu si vous êtes sérieuse dans votre démarche d’atteindre sainement et DURABLEMENT vos objectifs. Sans vouloir casser votre enthousiasme, nous allons devoir remettre une touche de réalisme dans tout cela.

Alors combien de temps vous faudra-t-il ?

La réponse est qu’il n’est pas recommandé de perdre plus d’1 kilo par semaine. Ce qui signifie que vous ne devez en aucun cas vous sous-alimenter pour aller plus vite.

Toutefois, il existe divers problèmes, pathologies, déséquilibres et habitudes pouvant causer un gain rapide de poids. Et une fois ces problèmes résolus ou gérés, certains kilos s’en vont d’eux-mêmes sans plus d’effort que le respect des solutions à ces problèmes précis… Comme par exemple l’insomnie… Ou la composition et l’horaire de vos repas du soir. Une fois ces soucis réglés, le pourcentage de votre surpoids dû à cela disparaîtra de lui-même. Et la combinaison des solutions à tous ces problèmes, dont certains d’ordre non alimentaire, augmentera votre perte de poids et cela tout à fait sainement et assez rapidement.

La vraie question ne réside pas dans la rapidité mais dans la durabilité de cette perte.

Le côté durable de votre succès dépend grandement de votre perception de votre démarche. Si vous voulez juste faire un régime rapide pour atteindre des résultats dans un but précis avec un délai fixe en tête, pour un mariage, un anniversaire, par exemple, il y a de fortes chances que vous vous lâchiez une fois l’objectif atteint. Votre « réelle » motivation également va beaucoup influer sur cette durabilité de votre minceur retrouvée. Car si cette démarche est liée strictement à un but extérieur à votre personne, un homme par exemple, toute déception à ce niveau-là risque de vous faire replonger dans la compensation émotionnelle par la mauvaise alimentation.

Si vous voulez mincir pour conquérir, permettez-moi de vous rappeler, entre parenthèses, qu’il existe plus d’un poisson dans la mer… Si celui-ci n’a pas su voir en vous tout ce que vous avez à offrir, gardez votre ligne, vous en aurez besoin ! Continuez à prendre soin de vous pour vous-même, pour ceux qui vous aiment déjà et veulent vous voir progresser et pour celui-là, le chanceux qui saura voir au-delà de votre plastique ! Lui, il mérite la meilleure version de vous, à tous les points de vue! Parenthèses fermées.

J’ai réussi à perdre 10 kg par mois au lieu des 4 recommandés, de manière absolument saine car je n’ai fait que fixer (et gérer) les problèmes qui avaient pris le contrôle de ma vie :

  1. Le chagrin : décès brutal de ma mère, suite à un cancer fulgurant et silencieux.
  2. Le stress : nouvelles grandes responsabilités, mariage, maladie de mon fils, etc…
  3. Ma propre maladie : deux hernies discales quasiment invalidantes donc diminution des activités physiques
  4. Les traitements pour mes douleurs dont principalement la cortisone qui fait grossir par divers mécanismes
  5. Des problèmes de digestion et d’évacuation intestinale dus à certains de mes traitements (ceux à base de morphine principalement)
  6. La compensation émotionnelle par une mauvaise alimentation forcément réduite en fibres, ce qui a empiré les problèmes de digestion et d’évacuation des toxines lesquelles sont cruciales dans cette démarche et pour la santé en général.
  7. Une consommation exagérée de sel et de sucres de toutes sortes.
  8. Une mauvaise hygiène de vie incluant, entre autres,
    a. l’insomnie qui, comme susmentionné, contribue à la prise de poids, par divers mécanismes ;
    b. la consommation quotidienne d’alcool pour tenter d’anesthésier le chagrin et gérer le stress, ce qui a empêché à mon foie de bien remplir ses fonctions dont encore une fois l’élimination des toxines, toujours les toxines, ces poisons qui diminuent la capacité de l’organisme à déstocker la graisse.
    c. l’absence de vrais moments de détente car je n’avais qu’un but : la réalisation de tous mes nouveaux devoirs quotidiens. Et la culpabilté de ne pas y parvenir.
  9. L’incapacité de respecter mes intolérances et sensibilités alimentaires par pure indiscipline et manque de force mentale que je justifiais par les aléas de la vie
  10. Un ralentissement de mon métabolisme basal (mes dépenses énergétiques au repos) dû à toutes les causes suscitées.

Une fois ces problèmes adressés, même sans un programme minceur, j’aurais perdu rapidement au moins la moitié du poids voulu.

Vous êtes-vous retrouvée quelque part sur cette liste ?

Si oui, ne pensez plus en termes de régime, visez plutôt un rééquilibrage… Et pas seulement un rééquilibrage alimentaire mais de votre vie. Reprenez-la en main, ne laissez plus les circonstances dicter votre conduite et décider à votre place de votre poids et de votre santé.

Faites la liste de tout ce qui pourrait, d’après vous, contribuer à vos problèmes de poids. Et cherchez des solutions, sans laisser de place aux excuses!

En mettant de l’ordre dans votre existence, vous faites déjà plus de la moitié du travail qui va vous mettre dans cette petite robe dont vous rêvez tant ! Et pour des années ! Enfin… la robe changera! Mais pas votre poids !

Alors, combien de temps vous faudra-t-il pour perdre le poids désiré? Tout dépend de votre vision de votre démarche et de votre motivation. Si vous l’entreprenez pour votre santé, pour des résultats durables en pensant plutôt à un rééquilibrage de toute votre vie, vous verrez des résultats bien plus rapidement que vous ne l’imaginiez possible. Si vous n’en faites pas une obsession mais que vous prenez des mesures sérieuses pour vivre autrement, je vous garantis que vous mincirez autrement, votre corps décidera du rythme qui lui convient et surtout vos résultats seront durables.

Quatre ans plus tard, mon poids est toujours stable. Si j’ai pu le faire, vous le pouvez aussi. Mais à votre rythme, celui que votre organisme décidera si au lieu de le frustrer, vous le traitez comme il le mérite!

Visez la durabilité au lieu de la rapidité. Et vous atteindrez les deux!

Voilà! Cet article répond-il à votre question?


AUTRES ARTICLES DU BLOG

Le guacamole

Le guacamole

Le guacamole est généralement servi avec des chips, des nachos de maïs. Mais dans le cadre d’une alimentation saine, vous pouvez l’utiliser comme tartinade ou trempette pour vos crudités. L’avocat est gras, c’est certain, mais les graisses qu’il contient sont des acides gras insaturés dont les vertus sont précieuses pour la santé et dans un programme de remise en forme. Parmi lesquelles, son effet coupe-faim car il est très rassasiant. Evitez tout de même de…

Le baba ganousch

Le baba ganousch

Si vous avez fait les choses correctement, le résultat devrait être irrésistiblement doux, onctueux, fumé et savoureux.

Le houmous / hummus

Le houmous/ hummus

Habituellement servi avec du pain pita, le houmous peut également, dans le cadre d’un régime équilibré, être utilisé comme tartinade sur un toast de pain complet ou encore mieux sur des tranches de concombre ou de courgettes grillées.

Le tahini fait maison

Le tahini fait maison

Sauce très riche en calcium et en phosphore, le tahini est utilisé dans la cuisine orientale comme condiment dans le houmous, le baba ganousch, le pain, les brochettes, les sauces, etc…

Le tzatziki

Servir avec des crudités ou pour accompagner une grillade. Le tzatziki va presque partout. Testez, vous verrez ! 🙂

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Pour éviter 90% des maladies

Faites-le pour vous, pour ceux que vous aimez, pour ceux qui vous aiment. Souvenez-vous que chaque être humain naît avec un « capital santé » déterminé. Certains en ont davantage, d’autres moins. Il revient à chacun de gérer judicieusement ce dont la nature l’a pourvu.

L’alimentation est le facteur qui a le plus d’influence sur notre santé et donc sur notre vie. Le célèbre médecin canadien, docteur Osler, disait que 90% des maladies, à l’exception des infections et des accidents, sont liées à l’alimentation. Heureusement, c’est un acte volontaire et conscient, qui peut donc être éduqué.

Mais pour ce, il faut une prise de décision libre et individuelle. On peut essayer de motiver quelqu’un à manger mieux mais il lui faut une conviction profonde pour prendre enfin la décision de remplacer ses mauvaises habitudes alimentaires par d’autres plus saines. Personne ne peut le faire à sa place car plus on la forcerait, plus elle résisterait, consciemment ou non.

L’adoption d’une alimentation plus saine doit se faire graduellement et de préférence en famille, quand cela est possible, les chances de réussir sont bien plus grandes quand le frigo ne contient rien que vous essayez de fuir.

Au fur et à mesure que l’organisme s’habitue à manger plus de produits frais, plus de légumes, de fruits et de salades, plus on prend plaisir à en augmenter les portions.

Tâchez de faire de votre cuisine un lieu de petits bonheurs quotidiens, découvrez de nouveaux plats, expérimentez avec de nouvelles épices. Souvent les gens qu’on essaie de « convertir » à l’alimentation saine s’imaginent que nos repas sont fades et sans saveur… Ce qui est loin d’être le cas ou devrait l’être si vous voulez garder longtemps ces bonnes résolutions.

Une de mes astuces pour manger « vert », ce sont mes petites sauces saines, trempettes et tartinades toujours prêtes, dans le frigo, pour accompagner mes crudités, mes salades et légumes et faire de chaque repas un moment d’extase.

Faites-le pour vous, pour ceux que vous aimez, pour ceux qui vous aiment. Souvenez-vous que chaque être humain naît avec un « capital santé » déterminé. Certains en ont davantage, d’autres moins. Il revient à chacun de gérer judicieusement ce dont la nature l’a pourvu. Faites de votre cuisine votre pharmacie, et vous diminuerez vos chances de fréquenter les hôpitaux!

Adopter un mode de vie plus sain, c’est possible. Supportons-nous les uns les autres en partageant nos astuces, nos témoignages, pour que les autres sachent qu’on est tous passés par les grands moments de doute et qu’ils sont tout à fait surmontables! Ensemble, nous y arriverons.

Voilà, je ne vous ai rien dit que vous ne sachiez déjà, mais parfois nous avons tous besoin d’une petite piqure de rappel.

J’espère que cet article vous sera utile. Merci de faire partie de ma petite communauté! Bises. À plus!


AUTRES ARTICLES DU BLOG

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Comment tenir ses bonnes résolutions – Astuce #12 (Vidéo)

ET POUR FINIR…
Je vous laisse ma dernière astuce de cette série…

ET POUR FINIR…
Je vous laisse ma dernière astuce de cette série. Il y en aura d’autres. Entretemps, je vous prépare la compilation de celle-ci à télécharger.

Et vous, entretemps, commencez à les mettre en pratique. Vous serez surpris de la rapidité avec laquelle vous parviendrez à changer votre vie en modifiant vos habitudes durablement avec ces astuces efficaces.

Comment tenir ses bonnes résolutions – Astuce #12 (Vidéo)

Et si cette astuce vous parle, n’hésitez pas à laisser un j’aime ou un petit commentaire pour lui offrir un peu de visibilité et ainsi etre découverte par d’autres personnes qui en ont également besoin. Merci 😊

Bisous. Bisous 😘

AUTRES ARTICLES DU BLOG

LES ALLÉES DU PARDON - Laurence Labbé

Les allées du pardon

« Vieille carcasse que j’avais juré de saigner, elle est enfin morte! Mais ce n’est pas moi qui m’en suis chargé. Donc, qui? La liste des coupables et mobiles potentiels serait trop longue à établir, d’après moi: voisins, commerçants, passants, animaux, humains? Tous connaissaient sa misanthropie violente et personne ne souhaitait la croiser.

Quelqu’un a eu la générosité de mettre fin à tout cela.

Spaghettis aux poissons

Cette astuce trompera votre cerveau en créant l’illusion d’une grande quantité de spaghettis. Mais en fait c’est la poêlée qui vous rassasiera très vite car elle est hyperprotéinée.

Comment courir un marathon de 10k dans sa chambre à coucher (vidéo)

Si t’es comme moi, le frigo te fait de l’oeil non-stop, et ton niveau de stress face à toutes ces nouvelles alarmantes ne t’aide pas à lui résister. Ton club de sport te manque et tu ne peux même pas sortir faire un petit jogging pour te détendre… Ou fuir la cuisine! ;p Sauf qu’avec un peu d’imagination, on peut aller où on veut!

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Comment le kalalou-gombo vous aide à mincir

Dans une étude publiée en 2011 par la revue américaine ISRN Pharmaceutics, des chercheurs ont administré de l’eau à des rats dans laquelle ils ont fait tremper des lamelles de gombo.

Le Kalalugombo (ou kalalou-gombo), également appelé gombo, est un légume aux propriétés nutritionnelles exceptionnelles. Une assiette de gombo cru:

  • ne dépasse pas les 30 calories,
  • apporte 3 grammes de fibres alimentaires,
  • 2 grammes de protéines,
  • 57 milligrammes de magnésium,
  • 21 milligrammes de vitamine C 
  • et contient seulement 10 milligrammes de graisses.

Voila un champion en matière d’équilibre alimentaire, qu’il soit consommé cru, frit, bouilli ou en ragoût.

le kalalou gombo
le kalalou gombo

Et en plus de sa valeur nutritionnelle, le gombo possède des vertus exceptionnelles qui le rendent incontournable dans un programme de remise en forme. Je veux parler spécialement de sa capacité à réguler le taux de glucose (sucre) dans le sang.

Dans une étude publiée en 2011 par la revue américaine ISRN Pharmaceutics, des chercheurs ont administré de l’eau à des rats dans laquelle ils ont fait tremper des lamelles de gombo. Résultat : les animaux traités ont vu leur taux de sucres dans le sang significativement réduit. Voilà pourquoi les nutritionnistes le recommandent de plus en plus aux personnes diabétiques. Mais nos grands mères l’ont toujours su.

Le but de cet article, toutefois, est de vous rappeler que tout ce qui stabilise la glycémie, et donc empêche des pics et des chutes soudaines du niveau de sucres dans le sang, aide également à contrôler le grignotage en interrompant ce cycle qui se déclenche quand nous consommons des produits à Indice glycémique (IG) élevé (haute teneur en sucres)

Le cycle du grignotage

En outre, revenons-en aux chiffres qui vous donnent d’autres raisons tout aussi convaincantes d’inclure le kalalou-gombo dans votre plan de remise en forme.

Une assiette de gombo cru:

  • ne dépasse pas les 30 calories : idéal pour votre budget calorique
  • apporte 3 grammes de fibres alimentaires: elles vous assurent une satiété rapide. Elles feront également des merveilles pour votre transit intestinal et donc pour votre tour de taille.
  • 2 grammes de protéines qui en plus de participer à augmenter votre satiété, la rendent plus durable
  • 57 milligrammes de magnésium, qui, entre beaucoup d’autres bienfaits, est aussi anti-stress, anti-fatigue, anti-toxines (les toxines rendent difficile le destockage de la graisse), pro-sommeil (vous connaissez certainement le lien entre l’insomnie et la prise de poids)…
  • 21 milligrammes de vitamine C qui active votre métabolisme de base, vous aide à combattre la fatigue et à depenser plus de calories même au repos. Brûleur de graisse par excellence!
  • et contient seulement 10 milligrammes de graisses.

Le gombo est aussi connu pour :

  • réduire l’asthme
  • diminuer le cholestérol
  • booster le système immunitaire
  • prévenir les maladies rénales
  • contribuer à une grossesse saine
  • soigner la fièvre

N’est-ce pas un légume à adopter?

Personnellement, j’en bois l’eau pendant les périodes de gros stress qui déclenchent parfois mes pulsions de grignotage. J’ai également récemment commencé à l’utiliser cru en salade en prévention de mon héritage génétique diabétique.

Sa consistance gluante provenant des mucilages en dégoute certains. Si c’est le cas pour vous, tentez des recettes où vous le cuisinez entier et sans trop le remuer. Le fait de le faire frire avant de l’utiliser en sauce aide également à diminuer le gluant. Mais souvenez-vous de ne pas abuser de la graisse pour des plats sains.

Vous pouvez aussi utiliser la poudre si vous ne supportez vraiment pas le légume lui-même.

Si vous ne consommiez pas encore le kalalou-gombo, je vous le recommande fortement.

Mangez autrement, mincissez autrement 🙂

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Comment tenir ses bonnes résolutions – Astuce #1 (Vidéo)

Coucou. Nous commençons donc aujourd’hui, comme promis, la série des 12 astuces pour tenir ses bonnes résolutions. Ne rate pas les autres, inscris-toi à la newsletter ou à ma chaine YouTube, ces astuces peuvent réellement faire une différence dans ta vie si tu les pratiques réellement. En tout cas, je ne peux que te souhaiter … Continuer à lire … « Comment tenir ses bonnes résolutions – Astuce #1 (Vidéo) »

Je me souviens de cette année-là…

Je me souviens de cette année-là que j’ai passée à me cacher… Une année, juste une année… Mais, en Enfer, les minutes durent des heures, et les heures des jours interminables. Je n’en pouvais plus des incessants conseils et des nombreux rappels à l’ordre qui m’assaillaient comme si je vivais dans un monde privé de … Continuer à lire … « Je me souviens de cette année-là… »

Savez-vous réellement pourquoi vous tenez tant à mincir?

Êtes-vous victimes de la pression générale? Pensez-vous réellement que vous devriez vous condamner à tous ces régimes restrictifs toute votre vie? Croyez-vous sincèrement que votre beauté dépende de votre taille? Laquelle? Avez-vous jamais été de cette taille-là de votre vie? Qu’en dit votre médecin?

Belle et sexy
Belle et sexy

Il existe probablement peu de mots aussi en vogue que la « minceur ». Tout le monde veut mincir, on en rêve, on en fait une obsession. Certains en ont vraiment besoin, d’autres pas autant, médicalement parlant, mais d’un point de vue esthétique et culturelle, ils ne sont pas satisfaits de leur apparence et le vivent très mal… Les médias ne laissent pas vraiment le choix.

Êtes-vous victimes de la pression générale? Pensez-vous réellement que vous devriez vous condamner à tous ces régimes restrictifs toute votre vie? Croyez-vous sincèrement que votre beauté dépende de votre taille? Laquelle? Avez-vous jamais été de cette taille-là de votre vie? Qu’en dit votre médecin?

Ne vous pliez pas aux critères de beauté d’une époque. Si vous êtes en santé et en forme, mangez sainement, bougez, vivez, amusez-vous sainement, et vous resterez en forme. Mais avant tout, aimez-vous dans votre corps actuel… On ne le répétera jamais assez: si vous ne vous aimez pas maintenant, vous ne vous aimerez pas davantage quand vous serez dans un corps inconfortable et qu’il faudra souffrir toute votre vie pour tenter de le garder.

Prenez du plaisir à vivre, découvrez de nouveaux plats, apprenez à cuisiner des plats savoureux, expérimentez avec de nouveaux ingrédients, tentez des activités physiques différentes… Profitez de la vie et je vous garantis que vous ne serez plus obnubilée par votre poids.

Et si vous êtes réellement en surpoids, n’essayez pas tous les régimes minceur en vogue, changez votre façon de manger et de vivre… Tout compte, même votre sommeil… Calculez votre BMI (IMC), déterminez exactement combien de kg vous devriez perdre pour atteindre votre poids santé confortable et mettez-vous sérieusement à la tache car votre avenir en depend. Mais sans pression. Le stress n’aide pas à mincir.

Mon IMC avant-après

Vous noterez qu’en dessous du poids normal, il n’est pas fait mention de « minceur » mais de maigreur. La maigreur n’est pas un état normal. La démarche correcte est d’atteindre un état d’équilibre. Durable.

Fuyez tous les mécanismes de pensée qui vous influencent, vous poussent à perdre du poids quand votre IMC est normal. Vous pouvez vouloir vous tonifier, ceci est un bon objectif mais mincir en dessous d’un IMC de 18.5 n’est pas recommandé. Alors, assurez-vous que votre objectif de perte de poids vienne de vous et non de pressions externes parfois inconscientes.

Vivez autrement, mincissez autrement 🙂 😊😘🌹

Renforcez vos défenses, mangez coloré

NOUVEAU DÉFI : affronter l’ennemi de plus près! Plus que jamais, renforcez vos défenses en mangeant « coloré ». Boostez votre immunité, lâchez-vous sur les légumes et la salade.


NOUVEAU DÉFI : affronter l’ennemi de plus près! Plus que jamais, renforcez vos défenses en mangeant « coloré ». Boostez votre immunité, lâchez-vous sur les légumes et la salade.

Faites quand même gaffe à désinfecter correctement les fruits et légumes. Rappelez-vous qu’ils ont été manipulés par de nombreuses mains.


Courage😘 Bisous

Beau bol de legumes

Comment tenir ses bonnes résolutions – Astuce #9 (Vidéo: 1’59)

Je vous laisse cette petite astuce de ma série de 12 astuces pour tenir vos nouvelles résolutions, quelles qu’elles soient! Vous ne la connaissez que trop bien mais on a tous besoin de rappels parfois. Et je sais que vous en ferez bon usage. Grosse bise.

Je vous laisse cette petite astuce de ma série de 12 astuces pour tenir vos nouvelles résolutions, quelles qu’elles soient! Vous ne la connaissez que trop bien mais on a tous besoin de rappels parfois. Et je sais que vous en ferez bon usage. Grosse bise.

Comment tenir ses bonnes résolutions – Astuce #9 (Vidéo)

Et si cette astuce vous parle, n’hésitez pas à laisser un j’aime ou un petit commentaire pour lui offrir un peu de visibilité et ainsi etre découverte par d’autres personnes qui en ont également besoin. Merci 😊

Bisous. Bisous 😘

Comment tenir ses bonnes résolutions – Astuce #2 (Vidéo)

Aujourd’hui, je te présente mon astuce préférée… Ce n’est pas sans raison que j’ai eu tant de mal à retenir des éclats de rire pendant toute la durée de la vidéo.

Salut. Aujourd’hui, je te présente mon astuce préférée… Ce n’est pas sans raison que j’ai eu tant de mal à retenir des éclats de rire pendant toute la durée de la vidéo. Je repensais à d’infructueuses et tordantes tentatives de me faire sponsoriser 😁. Tu vas vite comprendre.

Certains la trouveront peut-être puérile, c’est qu’ils ne l’ont pas encore essayée! Teste-la et tu découvriras “une motivation, un courage et une force titanesques » insoupçonnés cachés en toi quand un vélo est en jeu… Je parle pour moi bien sûr! 😁 Pour moi, un vélo et un diamant se valent parfaitement. Et uniquement parce que le diamant peut acheter des vélos! 😁

Trêve de bavardage, je te laisse regarder.

Et n’oublie pas que c’est une série. Pour mieux comprendre de quoi il est question, pense à regarder, si tu ne l’as pas déjà fait, l’astuce # 1

Comment tenir ses bonnes résolutions – Astuce #2
Durée: 4 min 51 sec

Si cette astuce te parle, n’hésite pas à laisser un petit commentaire : le partage enrichit 😊

Bisous. Bisous 😘

Comment tenir ses bonnes résolutions – Astuce #1 (Vidéo)

Coucou. Nous commençons donc aujourd’hui, comme promis, la série des 12 astuces pour tenir ses bonnes résolutions.

Ne rate pas les autres, inscris-toi à la newsletter ou à ma chaine YouTube, ces astuces peuvent réellement faire une différence dans ta vie si tu les pratiques réellement. En tout cas, je ne peux que te souhaiter qu’elles te conduisent, t’accompagnent, toi aussi, jusqu’à ton objectif, comme elles l’ont fait pour moi!

Comment tenir ses bonnes résolutions – Astuce #1
Durée: 12 min 48 sec

Le plus difficile en général, dans toute nouvelle entreprise, est de savoir par où commencer.

Certains sautent dans l’aventure, les pieds joints, les yeux bandés, la tête en avant, sans plan. Et partent à toute vitesse pour s’essouffler assez vite.

Il convient toujours mieux d’avoir un objectif clair et précis dans ta tête. Et le petit « plus » de cette astuce, c’est que l’objectif doit aussi être concret sous tes yeux!

Pour moi, c’est une étape cruciale. Au point où, par exemple, en commençant l’écriture d’un roman ou de la moindre petite nouvelle ou même un article, la couverture est la toute première chose que je fais. Tant qu’à corriger après, au besoin, mais je dois avoir une image nette de mon objectif dès le départ. Aussitôt fait, je gagne en assurance et me sens dans la peau de quelqu’un qui a déjà réussi. Et cette confiance change toute mon attitude par rapport aux difficultés à venir!

Je te laisse regarder. TESTER. Et me dire ce que tu en penses!

Bisous.

Comment choisir un bon régime?

Tous les programmes minceur font évidemment perdre du poids. Et il en existe des centaines. Pourtant, la population obèse mondiale s’accroît vertigineusement. Simplement parce que tous ces régimes ne remplissent pas forcément les critères d’une efficacité durable.

Ma salade de fusilli au poisson grillé et crudités

Tous les programmes minceur font évidemment perdre du poids. Et il en existe des centaines. Pourtant, la population obèse mondiale s’accroît vertigineusement. Simplement parce que tous ces régimes ne remplissent pas forcément les critères d’une efficacité durable.

La différence entre un bon et un mauvais programme minceur réside dans les 3 points suivants.

Un bon programme minceur doit :
  1. Vous aider à améliorer votre état de santé général ou tout au moins à ne pas l’aggraver.
  2. Réunir les conditions permettant de le maintenir pendant une certaine durée, sans trop de restrictions draconiennes et de frustrations.
  3. Vous entrainer à adopter une hygiène de vie saine favorisant la stabilisation définitive de votre poids, à la fin du régime.

Pensez en termes de remise en forme car le mot régime à lui seul peut démotiver sur le long terme. Mais au bout d’un certain temps, il ne s’agira plus de régime mais de rééquilibrage. Et c’est cette rééducation qui vous inculquera les principes que vous serez trop heureux de garder à vie quand vous réaliserez avec quelle simplicité ils vous permettront de perdre des kilos et de garder votre objectif atteint.

Ne faites plus de régimes stricts yo-yo, ils diminuent précisément votre capacité à perdre du poids, à garder le poids atteint et affectent votre relation avec la nourriture qui est, avouons-le, l’un des plus grands bonheurs de la vie.

Optez pour un plan minceur qui prenne en compte vos goûts et vous permette de les y intégrer tout en vous enseignant des astuces qui vous faciliteront la pratique de la modération.

Et finalement j’insiste sur certains nouveaux régimes qui vous indiquent de manger en grande quantité ceci ou cela en évitant par exemple les fruits ou autres. Sur le long terme, ils sont nocifs pour la santé car votre organisme est prévu pour manger de façon variée et équilibrée. Sinon, bienvenue les carences et les dérèglements…

C’est l’apprentissage de la diversification et de la modération qui mène à une perte de poids stable, sans frustrations.

Retenez ces 3 conditions primordiales d’un bon programme de remise en forme. Pensez-y en faisant votre choix. Votre programme minceur doit:

  1. Vous aider à améliorer votre état de santé général ou tout au moins à ne pas l’aggraver.
  2. Réunir les conditions permettant de le maintenir pendant une certaine durée, sans trop de restrictions draconiennes et de frustrations.
  3. Vous entraîner à adopter une hygiène de vie saine favorisant la stabilisation définitive de votre poids, à la fin du régime.

J’espère que cet article vous aidera dans votre démarche. N’hésitez pas à donner votre avis sur le sujet. Bisous. Bisous.


Marre de tes 3 feuilles de laitue?

Absolument tout ce que nous introduisons dans notre organisme a un effet immédiat et un effet à long terme sur notre santé, et donc sur la qualité et la durée de notre vie. Il me paraît donc évident qu’une remise en forme doit commencer par l’apprentissage de la préparation de nos aliments.

Absolument tout ce que nous introduisons dans notre organisme a un effet immédiat et un effet à long terme sur notre santé, et donc sur la qualité et la durée de notre vie.

Il me paraît donc évident qu’une remise en forme doit commencer par l’apprentissage de la préparation de nos aliments. Ce sont nos meilleurs remèdes. Mais mal utilisés, ils deviennent, malheureusement, nos pires poisons.

À moins que vous n’ayez à votre service un personnel formé en diététique, votre santé est VOTRE responsabilité. Et vous devez vous éduquer en la matière pour la garder.

Quand on veut se reprendre en main, l’idéal est, contrairement à ce que l’on fait d’habitude, non pas de fuir les aliments, mais de s’en rapprocher, de s’y familiariser, de développer un réel plaisir au contact des plats sains. Ou bien vous pouvez payer une formation diététique à votre personnel.

Le mot « régime » envoie un tel message de restriction et de frustration que l’angoisse et le manque d’habitudes saines nous font oublier que parallèlement à ces aliments industriels dont nous devons diminuer la consommation, il existe tout un monde de petites merveilles alimentaires dont nous pouvons nous régaler, il suffit d’apprendre à les cuisiner.

Avec les années, nous avons développé une routine alimentaire qui n’inclut que quelques dizaines de produits que nous mangeons souvent sous les mêmes formes depuis toujours. Alors quand nous nous retrouvons dans une situation où nous devons les diminuer, nous nous sentons désemparés, notre esprit panique, nous nous laissons aller à une certaine déprime, nous perdons le goût des bonnes choses, nous nous cantonnons à nos petites salades et nos soupes. Bien sûr, tout cela finit par une crise de nerfs et nous abandonnons notre remise en forme.

Apprendre à cuisiner sainement est une compétence que nous devrions tous acquérir dans une vie, même ceux qui n’ont aucun problème de poids, et cela dès l’adolescence. Cela aurait été le cas si les systèmes éducatifs étaient réellement conçus pour nous préparer à la vie. Mais, bon, ceci est un tout autre débat !

Pour réussir votre régime, vous devez faire de votre cuisine l’un des endroits préférés de votre maison, y investir vos ressources et votre temps pour la transformer en un endroit rangé, équipé selon votre budget bien sur, un lieu agréable. Vous éprouverez vite un réel plaisir au contact de la nourriture, mais cette fois un plaisir sain, car vous compenserez en saveur, en découvertes, en expérimentations, en bonheur ! Je vous le souhaite en tout cas, car cela a contribué à me sauver la vie.

Une cuisine bien rangée et équipée prédispose à cuisiner des plats plus sains.

Il ne s’agit pas de devenir des experts, mais de vous améliorer, d’apprendre de nouvelles choses pour pouvoir varier suffisamment vos plats et ainsi ne jamais ressentir le manque des vieilles habitudes. J’ai toujours été nulle en cuisine, car elle ne m’intéressait que moyennement. Et je suis toujours très loin de m’y connaître réellement. Cependant, tous les jours je découvre, j’expérimente, et c’est ce que je vous propose de faire avec moi… À travers le partage.  

Et on va le faire en commençant par la base, par les préparations les plus simples. Par exemple, les pâtes de base, les sauces, la décoration des plats pour une jolie table, car cela contribue aussi à la satiété selon des études américaines réalisées sur le sujet. Puis, au fur et à mesure, on ira vers des plats plus élaborés.

On verra aussi les indispensables d’une cuisine fonctionnelle sans vous ruiner.

J’espère que vous vous laisserez inspirer par mon apprentissage culinaire, garder la motivation jusqu’au résultat final de votre remise en forme et stabiliser votre poids à vie puisque vous saurez vous nourrir sainement et avec délectation !

Bienvenue dans ma cuisine !


Si précieux et si négligé…

Au cours des dernières décennies, on a découvert beaucoup de vertus et propriétés médicinales du…

Au cours des dernières décennies, on a découvert beaucoup de vertus et propriétés médicinales du citron en plus de son pouvoir antiscorbutique mis en évidence au siècle dernier. Parmi celles qui ont pu être démontrées scientifiquement, on retrouve les suivantes :

Les feuilles sont:

  • sédatives et antispasmodiques (elles calment) : recommandées en cas de nervosité, insomnies palpitations, migraines…
  • sudorifiques : soulagent les états fébriles
  • vermifuges: expulsent les vers parasites de l’intestin

L’écorce est:

  • tonifiante sur le système digestif: à essayer en cas d’inappétence, d’indigestions répétées et de dysfonctionnement de l’estomac.
  • sudorifique
  • vermifuge

Le jus est:

  • antiscorbutique (prévient et guérit le scorbut : maladie rare causée par les graves carences en vitamine C)
  • tonifiante pour le système digestif et recommandée à ceux qui souffrent d’acidité gastrique car paradoxalement, malgré sa saveur acide, le jus de citron neutralise l’excès d’acidité et d’alcalinité.
  • alcalinisant: conseillé à ceux qui souffrent de calculs rénaux, de goutte ou d’arthrite
  • dépuratif: recommandé à tous ceux qui souhaitent dépurer leur sang et améliorer leur santé.
  • dissolvant des calculs rénaux

Ces deux propriétés, alcalinisant et dissolvante, combinées font du jus de citron un authentique médicament pour les malades du rein (scientifiquement prouvé)

  • protecteur des vaisseaux sanguins et vagotonique: très utile en cas de jambes enflées, œdèmes, varices, hémorroïdes, thromboses et embolies
  • antiseptique: son pouvoir bactéricide (qui tue les bactéries) a été démontré, entre autres, pendant l’épidémie de choléra survenue en 1855 au Venezuela et qui fut jugulée grâce à une consommation massive de citron par la population
  • cosmétique: adoucit et tonifie la peau, fortifie les ongles fragiles, fait briller les cheveux, atténue les pellicules

Les vertus minceur du citron:

Entre autres, le citron est aussi:

  • coupe-faim: le meilleur coupe-faim naturel que j’aie essayé,
  • brûleur de graisses: active votre métabolisme basal, augmente votre niveau d’énergie et par là votre endurance,
  • dépuratif: aide de plusieurs manières à l’élimination de ces toxines qui vous font grossir. Parmi lesquelles, son fort pouvoir diurétique: il vous débarrassera des excès de liquides accumulés dans votre organisme.

 IMPORTANT!!!

Les boissons rafraîchissantes appelées « citronnades » n’ont aucune propriété médicinale et sont même nuisibles à la santé   en raison de leur teneur en gaz carbonique, colorants, aromatisants artificiels, sucre et autres édulcorants…

Consommer du jus de citrons fraîchement pressés est le meilleur moyen de profiter des vertus médicinales de ce fruit précieux.

Pour en découvrir davantage sur le citron…

Crédits: Les Bienfaits

Ne laissez pas cette info entrer dans votre longue liste de connaissances jamais pratiquées.

Essayez. Cela vaut le coup!