ÉVASIONS LITTÉRAIRES – Alabama – Alexis Arend (vidéo)

« Il n’y a rien de pire au monde, ni de plus éprouvant pour un homme, que d’être pauvre. Excepté le fait d’être un nègre, naturellement » , disait mon père.
Ô combien il avait raison ! »

Coucou. Aujourd’hui, je vous présente un roman qui, pour moi, est LE roman de l’année. Je sais, je sais, l’année n’est pas terminée. Mais bon, 2020 n’a pas été assez clémente pour que je m’attende à un autre cadeau aussi beau de sa part, un autre roman aussi poignant, aussi marquant dans les trois mois restants.

D’ailleurs, Alabama a rejoint ma liste des romans préférés de tous les temps, époques et genres confondus.

J’ose rarement me prononcer aussi catégoriquement sur un roman, mais là, il n’y a rien d’autre à dire que de le recommander vivement! C’est un roman réellement et tout bonnement époustouflant, et pas seulement parce que le thème me concerne, c’est un travail géant.

Je vous souhaite de tout mon coeur de le découvrir. Vous expérimenterez une explosion d’émotions qui vous fera vous sentir particulièrement vivant. J’ai hâte de connaitre votre avis. Bonne découverte!

Résumé (description de l’éditeur sur Amazon)

« Que Dieu me pardonne, je détestais l’Alabama. Je le haïssais !

Alabama était le pays où toute la misère du monde avait choisi d’élire domicile. C’était le pays où se donnaient rendez-vous toutes les haines, toutes les iniquités, toutes les bassesses humaines. Aucune région du globe ne mettait un tel point d’honneur à annihiler la vie d’un homme, à le rabaisser, à lui faire courber l’échine jusqu’à le contraindre à ramper à terre, éreinté, vaincu.

Et, pour tous ceux dont le malheur était de ne pas avoir la peau claire, l’Alabama était tout cela aussi, en pire. Pour eux, il déployait tout son ignoble talent, il déchaînait toute sa noirceur contenue, toute sa dureté réfrénée. Oh oui ! Pour eux, l’Alabama se surpassait.

« Il n’y a rien de pire au monde, ni de plus éprouvant pour un homme, que d’être pauvre. Excepté le fait d’être un nègre, naturellement » , disait mon père.

Ô combien il avait raison ! »

Trent P. Chestwood

Mon ressenti

ÉVASIONS LITTÉRAIRES – Alabama – Alexis Arend (vidéo)

Extraits

« –Tu vois ? me confia-t-il après quelques pas, se rengorgeant. Un homme de couleur, c’est aussi facile à éduquer qu’un animal de compagnie. Il faut de la sévérité, de la poigne, et parfois tu lâches un peu de lest, tu le complimentes, tu lui accordes une faveur et il t’en est reconnaissant. Là, j’ai félicité Isaïah pour son travail, je l’ai autorisé à rentrer chez lui une heure plus tôt que d’habitude, et le voilà content. Il n’en demande pas plus, tu sais ? Un chien de ferme, c’est exactement pareil. Tu te montres strict avec lui, sévère, même, tu le rabroues ou le corriges lorsque c’est nécessaire et, de temps en temps, tu le flattes, tu joues avec lui, tu lui témoignes un semblant d’intérêt. Ça lui suffit. Ainsi, tu lui fais savoir en permanence qui est le maître, mais en te montrant un maître juste et magnanime. C’est facile. Les nègres et les chiens fonctionnent pour ainsi dire sur le même mode, ils ont les mêmes instincts, souviens-toi toujours de ça.


« –P’pa… Est-ce que les livres sont une mauvaise chose, d’après toi ?–Une mauvaise chose, non, maugréa-t-il en rompant son morceau de pain. En tout cas, la plupart du temps, même si certains d’entre eux peuvent être subversifs. Mais une chose futile, oui, certainement. Ils encombrent inutilement l’esprit, les remplissent de fadaises absurdes, inventées de toutes pièces par des tire-au-flanc qui n’ont rien de mieux à faire de leurs journées que de paresser le cul sur leur chaise à noircir bêtement du papier. Ils sont une pure perte de temps pour tout esprit sain, tout travailleur de la terre comme toi et moi. Seule la Sainte Bible, bien évidemment, mérite de faire partie de ce que doit posséder un homme dans sa vie. Le reste n’est que bon à jeter. Souviens-toi toujours de ça. »

Pour le découvrir…

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Publicité

Le Vieil homme et moi – Luca Tahtieazym

Parce qu’on a tous besoin d’un bol d’air frais… De se remplir, ressentir et se vider du trop-plein d’émotions… Entre éclats de rire et quelques larmes où votre coeur ne perd jamais son sourire…. Parce que…

Ça y est, j’ose les prononcer, ces mots dont je me sens toujours si peu digne. Haut et fort, qui plus est: « Je vous recommande ce roman. » Mais vraiment très fort! À tous! Quel que soit votre genre de prédilection!

POURQUOI?

Parce qu’on a tous besoin d’un bol d’air frais… De se remplir, ressentir et se vider du trop-plein d’émotions… Entre éclats de rire et quelques larmes où votre coeur ne perd jamais son sourire.

Parce qu’on mérite tous une seconde chance!

Parce que la vie, autant elle peut s’acharner, autant peut-elle nous surprendre et tout changer pour le mieux… Tant qu’on ne baisse pas les bras!

Quel beau roman! Quelle douce histoire! Elle vous remue puis vous remet d’aplomb.

Nouvellement devenue fan de thrillers, j’avoue que j’ai eu peur de m’ennuyer. Je ne m’attendais pas à tant de surprises dans un roman étiqueté “feelgood”! Eh bien, je me suis trompée, Luca a réussi à me surprendre jusqu’à la toute dernière page! De toute évidence, Monsieur excelle dans tous les genres auxquels il prête son talent!

Si vous êtes déjà accro à la lecture, n’hésitez pas, ce récit vaut le détour, même si ce n’est pas votre genre habituel ! Pour une soirée cocooning ou un aprèm de farniente.

Si vous essayez à peine de vous y (re)mettre, c’est le meilleur roman que je puisse vous conseiller pour le moment pour (re)prendre goût à la lecture! D’ailleurs, vous le trouverez bien trop court car on en veut encore et encore de ces pages-là!

Chapeau l’artiste! 😍😍

Méga coup de coeur pour ce roman et pour Maxime en particulier. C’est qui ce Maxime? Il vous attend par là ➡️ https://amzn.to/2znkoXJ

RÉSUMÉ (Amazon)

Quand un vieil homme bougon et solitaire s’installe en face de chez eux avec sa grande gueule et ses bouteilles de muscadet, Charlotte et son fils Valentin, poussés au bord de la rupture par une succession d’embûches, voient leur existence bouleversée.

Entre l’ours mal léché au grand cœur et ses voisins, une amitié aussi forte qu’inattendue va se tisser, leur prouvant à tous que rien n’est jamais écrit et que le bonheur appartient aussi à ceux qui n’y croient plus.

Pour le découvrir

Joachim- Cetro

« J’ai traversé l’enfer, des océans de douleur et des monts de souffrance, des abîmes de chagrin et des abysses de peine, les poings serrés sur ma rage, les mâchoires fermées sur mes hurlements.

J’ai affronté le feu du manque et l’acide de l’absence, je suis mort plusieurs fois de l’ablation de mon cœur… »

Résumé

Tous les dix ans environ, des vagues d’enlèvements touchent un petit village.
Des enfants disparaissent sans qu’aucune piste, jamais, ne mène à un coupable.
Lucas, son frère Sam et sa petite soeur Emmy sont témoins de phénomènes terrifiants.
Né des ténèbres, de la haine et du rejet, il est de retour. » (copié sur Amazon)

Extrait

« J’ai traversé l’enfer, des océans de douleur et des monts de souffrance, des abîmes de chagrin et des abysses de peine, les poings serrés sur ma rage, les mâchoires fermées sur mes hurlements.

J’ai affronté le feu du manque et l’acide de l’absence, je suis mort plusieurs fois de l’ablation de mon cœur arraché autrefois par les serres avides d’un chirurgien strict et froid que l’on nomme destin.

J’ai voulu battre le monde de mon incompréhension furieuse, lui hurler des pourquoi, lui reprocher tout ça, lui cracher dessus mes plus rouges colères et mes plus sombres haines.

J’ai usé mes semelles à chercher par delà l’horizon des raisons à tout ça, quelques explications, des raisons de poursuivre, je voulais marcher jusqu’au sang, jusqu’à l’arrêt final.

Je me suis épuisé en vain à détester l’univers et à lui en vouloir, à chercher le moyen de revenir sur mes pas, de changer le passé et le ramener avec moi. Oui, en vain tout cela.

Puis… »

Mon ressenti

Àchaque lecture, on en apprend un peu plus sur soi-même… Je ne me suis jamais fait de fausses idées sur mon (manque d’) éloquence… Mais lâcher un pauvre « OMG » sec, solitaire, hébété après un tel roman, ça, je ne my attendais pas!

Puis a suivi une pensée, encore plus débile: « Heureusement que l’auteur n’a pas le pouvoir de voir ses lecteurs en pleine lecture, il aurait été décu de ce pauvre « OMG » en réponse à ses x-mille mots alignés dans une minutieuse chorégraphie soigneusement orchestrée pour faire sauter nos petits coeurs hypersensibles hors de leur écrin… Bon, vous l’avez compris, j’étais en état de choc!

Breeeeefff! Ça y est, je suis initiée à l’univers de Cetro, un monde situé très très loin de ma zone de confort. Mais je tenais à goûter à du Cetro bien corsé et « OMG », c’est réussi!

Vivant dans un pays où chaque famille a vécu au moins une fois une expérience d’enlèvement, que ce soit d’enfants ou d’adultes, et l’ayant connu de très près, j’ai vite identifié Joachim comme étant le plus difficile roman de Cetro pour moi. Monsieur a en plus la réputation bien établie de ne pas mâcher ses mots! Je me suis convaincue que si je survivais à celui-ci, je n’aurais plus à craindre aucun autre de sa vingtaine de romans.

J’ai ainsi découvert qu’il existe encore plus éprouvant que les descriptions de tortures physiques, il y a celles des souffrances de l’âme! Cédric Veto vous projette à la place des opprimés, des maltraités, des torturés… Et vous vous en sortez essoré, mais heureux d’être vous, d’être dans votre réalité, quelle qu’elle soit! Comme quand vous vous réveillez, en nage et pantelant, d’un mauvais rêve…

Puis la seconde qui suit, vous vous souvenez de tous ceux qui ont vécu ce type de réalité-là… ;(

Heureusement, le rappel du côté fantastique du récit vous aide à vous convaincre, vous répéter qu’il s’agit seulement d’un roman! Un voyage, en enfer certes, mais également un sublime voyage au tréfonds de vos sentiments, de vos réactions, de votre empathie, de votre amour (ou dégoût!) du genre humain!

Joachim est un roman bouleversant. J’en ai encore les jambes cotonneuses. Et je suis d’autant plus remuée qu’on est au mois du Gay Pride!

Une question pour les amateurs du genre et de la plume superbement tranchante de Cetro : s’y habitue-t-on? Votre petit coeur en prend-il moins de claques avec le temps? J’aimerais tellement être sure de garder intacte ma capacité de ressentir, de vivre l’expérience, comme aujourd’hui, à chacun de ses romans… En revenir toujours aussi secouée et heureuse de me « réveiller » et de retrouver ma réalité qui arbore soudain toutes les merveilleuses couleurs de l’arc-en-ciel, les couleurs de la tolérance, de l’acceptation de la différence!

Merci Cédric Veto pour ce roman qui aura marqué mon âme à l’encre de Chine! Non, non ce n’est pas une référence au confinement covidien mais aux marques indélébiles que tu as tracées dans mon être. Merci d’être toi!

Et pour finir, une dernière question… À cette bande de poltrons qui me lisent: oserez-vous, vous aussi ? Ahahahahhh😁😁 C’est par là⬇️

Pour le découvrir:

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Fun workout - Spinning

Fun workout sur vélo (vidéo)

Une petite vidéo de #SportMotivation pour terminer la semaine, ça vous dit? – (Durée : 1 min 05 sec)

Je poursuis donc cette petite série qui vous prouvera à quel point le sport peut être fun!

Le Vieil homme et moi – Luca Tahtieazym

Parce qu’on a tous besoin d’un bol d’air frais… De se remplir, ressentir et se vider du trop-plein d’émotions… Entre éclats de rire et quelques larmes où votre coeur ne perd jamais son sourire…. Parce que…

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Le roman inachevé – Luca Tahtieazym

⁣⁣Quel bel hommage aux artistes, aux créateurs, tous confondus! Détenteurs de pouvoirs infinis sur leurs créatures, ils leur font vivre des évènements heureux et les laissent affronter des expériences atroces pour équilibrer leur univers et forger leur caractère. Ils ne volent à leur secours que quand ils l’estiment nécessaire. Et les éliminent à l’heure prévue, selon le plan établi. Ça vous fait penser à quelqu’un? Moi, si! C’est ce qu’on m’a toujours dit de Dieu! Alors pour moi, ça fait des artistes des élèves-dieux.⁣⁣

Le roman inachevé - Luca Tahtieazym
Le roman inachevé – Luca Tahtieazym

Je ne sais absolument pas comment vous en parler.😳🤔 Mais essayons.⁣⁣D’abord, je dois vous avouer que je n’ai pas été à la hauteur de cette histoire au début. Mon Dieu, ce que j’ai souffert! Je me suis retrouvée à plusieurs reprises en position foetale, sous la torture de certaines scènes. Je n’exagère même pas. Bon, je suis une lectrice très empathique… flipette disons-le😆🙈 Et la plume de Luca sait parfaitement déclencher mes réflexes de protection.⁣⁣ Mais ces descriptions sont essentielles à l’histoire. Indispensables pour comprendre l’âme chaotique d’Elsa et l’existence ébranlée de Romain.⁣⁣Alors, j’ai fini par lâcher prise et accepter de laisser l’auteur m’entraîner dans leur délire.

⁣Imaginez un instant les personnages de vos rêveries, de vos songes (ou de vos romans) prendre vie subitement. Vous les considérez comme des êtres chers ou même comme vos enfants mais vous n’êtes pas dans l’histoire alors ils ne vous connaissent pas. Ils se méfient. Et comme il n’y en a pas que des gentils, vous pourriez vous retrouver en situation difficile.

Grands rêveurs et auteurs de thrillers aux personnages psychopathes, vous en sortiriez-vous?

⁣⁣Quel bel hommage aux artistes, aux créateurs, tous confondus! Détenteurs de pouvoirs infinis sur leurs créatures, ils leur font vivre des évènements heureux et les laissent affronter des expériences atroces pour équilibrer leur univers et forger leur caractère. Ils ne volent à leur secours que quand ils l’estiment nécessaire. Et les éliminent à l’heure prévue, selon le plan établi. Ça vous fait penser à quelqu’un? Moi, si! C’est ce qu’on m’a toujours dit de Dieu! Alors pour moi, ça fait des artistes des élèves-dieux.⁣⁣

Comme pour tous les élèves, il y a des médiocres qui sont là parce qu’ils n’ont pas le choix. De piètres apprentis. Et il y a les studieux, les talentueux qui s’intéressent réellement à l’apprentissage. À leurs devoirs. À leurs créations. Et qui deviennent des maîtres.⁣ Ceux qui ont lu la Trilogie des dieux de Bernard Werber me comprennent. ⁣Je vous laisse donc le soin de classer Luca Tahtieazym qui ne se contente d’ailleurs pas de manipuler ses personnages mais également ses lecteurs.

⁣⁣Le roman inachevé, un roman MA-GIS-TRAL! Angoissant à souhait! Pour moi, en tout cas! ⁣⁣Mais je préfère vous prévenir : âmes hypersensibles s’abstenir! 😱😆

Pour les flipettes, la porte c’est de ce côté🤣➡️ 🚪🚘

Les autres, vous pouvez lire un extrait juste en-dessous

Description de l’éditeur

Glissant lentement vers des abysses ténébreux, un écrivain raté s’isole pour conter la vie, la mort et le chemin sanglant de celle qui le hante toujours.
Des mots. De simples mots crachés comme un exutoire.
Mais quand tout est trouble, les frontières qui séparent la réalité et la fiction ont parfois tendance à se confondre…

Pour le découvrir…

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Fun workout - Trampoline

Fun workout sur trampoline (vidéo)

Hello. Aujourd’hui je vous retrouve pour entamer une petite série de #SportMotivation.

Je sais d’expérience qu’on remet toujours le sport à lundi prochain… C’est donc un bon jour pour vous motiver à franchir le pas, concrétiser ce désir fluctuant 🙂

Trio de tartinades aux légumes

Mon trio de tartinades aux poivrons

Coucou, aujourd’hui je vous parle de ma tartinade préférée, un trio aux légumes que je mets carrément partout, sur tout…

Elle fait aussi bien trempette et sauce si vous en ajustez un peu la consistance. Super facile à réaliser.

Joachim- Cetro

« J’ai traversé l’enfer, des océans de douleur et des monts de souffrance, des abîmes de chagrin et des abysses de peine, les poings serrés sur ma rage, les mâchoires fermées sur mes hurlements.

J’ai affronté le feu du manque et l’acide de l’absence, je suis mort plusieurs fois de l’ablation de mon cœur… »

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Mama Finger – Wendall Utroi

Du drame… Du suspense… Du vaudou… Un clin d’oeil à Haiti… Des enquêtes policières… De l’amour, du vrai comme on en rêve tous… Le tout sur fond d’une Amérique à peine post-ségrégationniste.

𝙈𝙖𝙢𝙖 𝙁𝙞𝙣𝙜𝙚𝙧: 𝙪𝙣 𝙧𝙤𝙢𝙖𝙣 𝙩𝙤𝙪𝙩-𝙚𝙣-𝙪𝙣.

Une narration « en parallèle » qui joue parfaitement sa partition dans le maintien du suspense… Une plume qui repeint vos émotions de toutes les couleurs et teintes de l’arc-en-ciel… Des émotions qui vous collent à la peau… Pour le meilleur et pour le pire!

Qui suis-je pour juger un livre et le recommander ou non? Je ne suis qu’une lectrice très émotionnelle qui trouve son bonheur dans l’immersion totale de ce qu’elle lit. Et quand j’ai la chance de tomber sur ce genre de travail poussé, minutieux qui parvient à me transporter en ces lieux terrifiants que j’aime pouvoir sillonner, le temps d’une visite sans conséquence, j’avoue avoir du mal à ne pas partager mon ressenti… mon humble avis…

𝑬𝒏 𝒄𝒆𝒕𝒕𝒆 𝒑é𝒓𝒊𝒐𝒅𝒆 𝒅𝒊𝒇𝒇𝒊𝒄𝒊𝒍𝒆, 𝑴𝒂𝒎𝒂 𝑭𝒊𝒏𝒈𝒆𝒓 𝒑𝒆𝒖𝒕 𝒃𝒐𝒖𝒍𝒆𝒗𝒆𝒓𝒔𝒆𝒓, 𝒔𝒊 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒍𝒂𝒊𝒔𝒔𝒆𝒛 𝒇𝒂𝒊𝒓𝒆, 𝒗𝒐𝒕𝒓𝒆 𝒑𝒆𝒓𝒔𝒑𝒆𝒄𝒕𝒊𝒗𝒆 𝒅𝒆 𝒍𝒂 𝒗𝒊𝒆 𝒆𝒕 𝒅𝒆 𝒗𝒐𝒔 𝒑𝒓𝒊𝒐𝒓𝒊𝒕é𝒔. À 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒅𝒆 𝒗𝒐𝒊𝒓 𝒔𝒊 𝒄𝒆𝒍𝒂 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒕𝒆𝒏𝒕𝒆. 𝑬𝒕 𝒔𝒊 𝒄’𝒆𝒔𝒕 𝒍𝒆 𝒄𝒂𝒔, 𝒑𝒐𝒖𝒓 𝒆𝒏 𝒔𝒂𝒗𝒐𝒊𝒓 𝒑𝒍𝒖𝒔, 𝒄’𝒆𝒔𝒕 𝒑𝒂𝒓 𝒍à : ➡️ https://amzn.to/2WB9Xck

Bonne découverte!


Mama Finger – Wendall Utroi

Présentation

(copiée sur Amazon)

« 1936, au sud de la Louisiane. Qui est Mama Finger ? Une guérisseuse pour certains, une sorcière pour d’autres. Cette dame noire sans âge coule des jours paisibles dans une cabane au cœur du bayou. Quand les époux Larive, qui vivent non loin de là, travaillent, mama s’occupe de leur fils de 9 ans, lui fait découvrir un monde captivant. Mais, dans l’ombre des Noirs américains, le bruit des chaînes résonne encore. Est-il bon de parler aux esprits, là où règne la folie des Blancs, la ségrégation et les fantômes du Ku Klux Klan ?

Une histoire puissante, tragique et envoûtante, qui vous mènera là où jamais vous n’auriez cru aller ! »

Extraits



« L’enfant récupéra le beignet du bout des doigts et mordit dedans avec avidité. Il mâcha à peine, avala, mordit encore, sans jamais quitter des yeux celle qui lui offrait sa main, mais l’effrayait tout autant : une femme blanche.

Les Blancs, ça n’était pas bon par essence, ça se trouvait meilleur que les autres, surtout que les nègres, ça n’était pas gentil. Les Blancs, ça pensait avoir le pouvoir de vie ou de mort, ça sentait l’artificiel, le faux-semblant, les sourires de circonstance. Ça n’avait pas de cœur, pas de limite, pas d’âme, pas de pitié. Les Blancs, ça avait toujours raison, ça colonisait, ça croyait en Dieu pour mieux se faire pardonner. Et puis, ça frappait, ça cognait, ça insultait et crachait son dégoût à s’en briser les phalanges et la voix.

Mais cette dame, là, juste devant lui, elle semblait différente : un regard tendre, un sourire timide, une main qui tremblait.

— Je m’appelle Madeline et toi ? »

Mon petit doigt insiste… Je précise que l’auteur est européen.


« Il était des douleurs qui se taisaient, se terraient dans les abysses de l’oubli, attendant de mordre à nouveau. Murènes aux dents acérées qui jaillissaient de nulle part et décapitaient l’instant, pour vous emporter vers les tourments du passé. »



Pour le découvrir…



AUTRES ARTICLES DU BLOG

La flûte amérindienne

Laissez-vous emporter par cette flûte envoûtante. Fermez les yeux et absorbez le chant apaisant de la forêt, tout en visualisant votre anxiété comme une fumée qui s’étire, s’effiloche et s’en va, loin… loin de vous. Laissez ce ruisseau emporter vos soucis… Videz votre esprit et rechargez votre cœur… Namaste.

Chat - sommeil

Comment améliorer votre sommeil ?

L’insomnie peut affecter votre santé et même vous mettre en grand danger si votre métier exige un haut niveau de concentration. Et rien que pour conduire une voiture, il est préférable d’avoir bien dormi car le manque de sommeil diminue les bons réflexes.

Roulades de concombre au thon

12 super idées pour le brunch de ce dimanche

Voilà un petit échantillon d’idées de snacks que j’ai choisies spécialement pour vous ! J’ajouterai les recettes progressivement mais pour le moment, il s’agit surtout de vous inspirer. Et ces petits délices sont tous faciles à réinventer intuitivement. Libérez votre imagination. Enjoy!

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Bagatelle et la chamade des coeurs perdus

Nous avons fait du cœur le symbole du siège de nos émotions. Alors, vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il arriverait si notre cœur s’arrêtait de battre également quand nous perdons goût à la vie? ⁣

Coucou, les amis. Aujourd’hui, je vous présente Bagatelle. Après « Sénescence », j’ai eu du mal à couper court à ma petite promenade dans la tête de Luca. Je vous assure qu’il se cache là-dedans un petit monde fascinant. Alors j’ai poursuivi avec un autre roman repéré dans sa collection «Errances et trucs bizarres », mes trucs préférés quoi!😁

J’ai donc continué mon exploration avec « Bagatelle et la chamade des cœurs perdus ». Quelle belle surprise! Ce roman est en effet « un truc bizarre » où l’humour se mêle au drame. Un humour aigre-doux comme j’aime, caustique à souhait!⁣

Notre cher Bagatelle est un être exaspérant, un personnage sans filtre vocal. Tout ce qu’il pense coule vers la sortie. Et ces écoulements tous plus politiquement incorrects les uns que les autres donnent envie à ses pauvres interlocuteurs de lui refaire le portrait. Et bien sûr, il ne comprend pas du tout pourquoi. ⁣

Entre autres, il déteste les gens, les enfants, les oiseaux, surtout les pigeons dont vous conviendrez avec moi que leur conspiration mondiale pour relâcher leurs sphincters sur la tête d’honnêtes citoyens peut engendrer des envies de vengeance.

Pire encore: Bagatelle déteste les chats, quel sacrilège! Un mec pas fait pour les réseaux sociaux!😁Et je vous laisse le plaisir de deviner ce qu’il pense des femmes !

Mais cet énergumène a un grave problème de santé: son cœur ne bat plus et il n’a que peu de temps pour trouver un moyen de le relancer… Une raison de vivre… Quelque chose qui insuffle de la vie en lui. Sinon il mourra.

Ne partageant pas les passions habituelles du commun des mortels, notre insupportable bonhomme va chercher là où notre société contemporaine également tend à chercher de plus en plus…. Et ça a donné un roman HI-LA-RANT!

Cependant, ne vous y méprenez pas: les éclats de rire ne m’ont pas empêchée de me poser la question existentielle : Comment va mon cœur? A-t-il déja trouvé une raison de continuer à battre? ⁣

Et vous, votre coeur bat-il bien? Avez-vous déjà trouvé une raison de vous réveiller le matin, enthousiaste, le sourire aux lèvres? Sinon, il serait peut-être temps de revigorer ce grand coeur fatigué!

Mon second roman de Tahtiemachin a été une découverte exquise. Mais maintenant que j’en ai adorés deux d’affilée, je stresse… Aurai-je la chance de les aimer tous autant?… Il n’y a qu’une manière de le découvrir… Le marathon se poursuit… Avec « Le roman inachevé »… L’histoire d’un écrivain raté…

Alors à bientôt pour la suite du récit de mes excursions dans la tête de Luca Tahtieazym!

Bagatelle et la chamade des coeurs perdus
Bagatelle et la chamade des coeurs perdus

Description de l’éditeur

Bagatelle a un léger problème : son cœur ne bat plus…
Pour guérir, une seule solution : retrouver l’envie de vivre.

Au fil de rencontres plus improbables les unes que les autres, errant à la recherche d’un bonheur capricieux, notre truculent héros voguera par monts et par vaux, traînant sa ronde silhouette dans les volutes de fumée et les vapeurs d’alcool, en quête de gloire, d’argent ou… d’amour…

Mais l’amour, lui, n’est jamais là où on l’attend…

Pour le découvrir…

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Mama Finger – Wendall Utroi

Du drame… Du suspense… Du vaudou… Un clin d’oeil à Haiti… Des enquêtes policières… De l’amour, du vrai comme on en rêve tous… Le tout sur fond d’une Amérique à peine post-ségrégationniste.

Souffrir en silence…

Enfin, pardonne-moi ces mots qui font peur,

En plus d’offenser la belle langue de Molière,

Mais que veux-tu, pour seule consolation,

Tu ne me laisses plus que ces phrases mal ficelées

Pour exprimer nos glorieux rêves assassinés.

Mon coin lecture actuel (en confinement)

Mon petit coin lecture (toujours en confinement)

Je lis pour voyager et je vous présente mes voyages préférés, ceux qui m’ont apporté quelque chose, mes coups de cœur. Pour moi, il n’y a pas d’intérêt à parler de livres qui ne m’ont pas du tout plu, de leur faire mauvaise presse alors qu’ils peuvent plaire à d’autres. Non, je prends plaisir à parler du positif. Ça aussi c’est une technique pour lutter contre la négativité et le stress environnants !

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Égarée dans les limbes du temps…

Longtemps perdue, errant dans les sombres couloirs de la vie, j’ai scruté chaque regard, chaque sourire, chaque visage croisé sur mon chemin, chaque corps avide du mien, à la recherche d’un signe du destin, en quête de toi, en quête de nous.

Quand mon coeur gémit au passé…

Quand mon coeur gémit au passé,
Quand il pleure ses doux rêves éteints,
Quand ta silhouette plane, se faufile,
Hante mes longues nuits désertes,
Le seul baume à mes blessures

Gaspacho vert

Le gaspacho vert

Comme son cousin le gaspacho aux tomates, le gaspacho vert est léger, savoureux et excellent pour se rafraîchir.

Idéal pour accompagner les grillades ou pour recevoir les amis par une belle nuit d’été.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Sénescence : Et si vous vieillissiez quatre fois plus vite?

𝗦𝗜 𝗩𝗢𝗨𝗦 𝗦𝗔𝗩𝗜𝗘𝗭 À 𝗟𝗔 𝗡𝗔𝗜𝗦𝗦𝗔𝗡𝗖𝗘 𝗤𝗨𝗘 𝗩𝗢𝗨𝗦 𝗡’𝗔𝗨𝗥𝗜𝗘𝗭 𝗤𝗨’𝗨𝗡𝗘 𝗩𝗜𝗡𝗚𝗧𝗔𝗜𝗡𝗘 𝗗’𝗔𝗡𝗡É𝗘𝗦 À 𝗩𝗜𝗩𝗥𝗘, 𝗖𝗢𝗠𝗠𝗘𝗡𝗧 𝗟𝗘𝗦 𝗩𝗜𝗩𝗥𝗜𝗘𝗭-𝗩𝗢𝗨𝗦? 𝗤𝗨𝗘 𝗙𝗘𝗥𝗜𝗘𝗭-𝗩𝗢𝗨𝗦? 𝗤𝗨𝗘 𝗡𝗘 𝗙𝗘𝗥𝗜𝗘𝗭-𝗩𝗢𝗨𝗦 𝗣𝗔𝗦?- Sénescence – De Luca Tahtieazym, gagnant du concours des Plumes francophones 2017

La population mondiale vieillit 4 fois plus vite. On est ado à 4 ans, on fait des enfants à 5 ans…Normal, le Ministère de l’éducation nationale a intégré dans son programme des cours poussant à la reproduction puisque l’espérance de vie ne dépasse pas 20 ans (80 ans).

En outre, les corps vieillissent mais les capacités intellectuelles ne suivent pas le même rythme. Alors qu’en sera-t-il de la science? Qui pilotera les avions? C’est la fin de tous les métiers (indispensables) qui exigent de nombreuses années d’apprentissage et d’expérience… Médecins, chercheurs scientifiques, etc… .

Autre thème abordé: quand la vie nous file entre les doigts, avons-nous le temps d’être gentils, de rêver, d’aimer?

𝗦é𝗻𝗲𝘀𝗰𝗲𝗻𝗰𝗲 : 𝘂𝗻 𝗿𝗼𝗺𝗮𝗻 𝗳𝗮𝘀𝗰𝗶𝗻𝗮𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗶 𝗿𝗲𝘁𝗿𝗮𝗰𝗲 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝗰𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 4 𝗽𝗲𝗿𝘀𝗼𝗻𝗻𝗮𝗴𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗶𝗻𝗰𝗶𝗽𝗮𝘂𝘅 𝗲𝘁 𝗹𝗲𝘂𝗿 𝗺𝗮𝗻𝗶è𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗺𝘂𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗴é𝗻é𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗾𝘂𝗶 𝗽𝗿𝗼𝘃𝗼𝗾𝘂𝗲 𝗹𝗲 𝘃𝗶𝗲𝗶𝗹𝗹𝗶𝘀𝘀𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗽𝗿é𝗰𝗼𝗰𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝗹𝗲𝘀 𝘀𝗰𝗶𝗲𝗻𝘁𝗶𝗳𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗲𝘀𝘀𝗮𝗶𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗳𝗿é𝗻𝗲𝗿? 𝗗’𝗮𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿𝘀, 𝘆 𝗽𝗮𝗿𝘃𝗶𝗲𝗻𝗱𝗿𝗼𝗻𝘁-𝗶𝗹𝘀?

Amoureuse des belles plumes, j’ai été comblée. Luca vous entraîne dans les méandres de votre subconscient d’une plume de maître! Et quel travail de recherches pour donner de la substance à ce défi!

Sénescence est mon tout premier roman du fameux Luca Tahtiemachin, même si j’en ai plusieurs autres qui attendent patiemment dans ma PAL. Et ce grand monsieur est passé automatiquement dans ma liste assez courte d’auteurs préférés. Du coup j’enchaîne mes excursions littéraires avec un autre de ses romans, cette fois d’un tout autre genre : 𝗕𝗮𝗴𝗮𝘁𝗲𝗹𝗹𝗲 𝗲𝘁 𝗹𝗮 𝗰𝗵𝗮𝗺𝗮𝗱𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗽𝗲𝗿𝗱𝘂𝘀, dont je vous parlerai très bientôt!

𝗝𝗲 𝗻’𝗼𝘀𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝘁𝗿è𝘀 𝗿𝗮𝗿𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗿𝗲𝗰𝗼𝗺𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝗹𝗶𝘃𝗿𝗲𝘀 𝗰𝗮𝗿 𝗾𝘂𝗶 𝘀𝘂𝗶𝘀-𝗷𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗷𝘂𝗴𝗲𝗿 𝘂𝗻 𝗿𝗼𝗺𝗮𝗻.. 𝗝𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗶𝗿𝗮𝗶 𝘀𝗶𝗺𝗽𝗹𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁, 𝗵𝗼𝗻𝗻ê𝘁𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝘁𝗼𝘂𝘁𝗲 𝗹𝗮 𝗺𝗼𝗱𝗲𝘀𝘁𝗶𝗲 𝗱𝘂 𝗺𝗼𝗻𝗱𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝗦é𝗻𝗲𝘀𝗰𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗲𝘀𝘁 𝘂𝗻𝗲 𝗲𝘅𝗽é𝗿𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗾𝘂𝗶 𝘃𝗮𝘂𝘁 𝗹𝗲 𝗱é𝘁𝗼𝘂𝗿 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗰𝗲𝘂𝘅 𝗾𝘂𝗶 𝗮𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗿𝗼𝗺𝗮𝗻𝘀 𝗮𝗱𝗱𝗶𝗰𝘁𝗶𝗳𝘀!


Sénescence – Luca Tahtieazym

Présentation de l’éditeur (copié sur amazon)

« ET SI VOUS VIEILLISSIEZ QUATRE FOIS PLUS VITE ?

En 2020, une mutation génétique provoque une accélération du vieillissement de la population mondiale.
Vous avez quarante ans ? Il ne vous reste plus que dix ans à vivre.
Vous venez de naître ? Votre espérance de vie se limite à une vingtaine d’années.
À cinq ans, vous pouvez devenir parent. À dix, vous pourriez être grand-père ou grand-mère.
Quatre témoins, quatre manières d’appréhender les coups du sort : dompter l’Everest, trouver la faille, tituber dans les abîmes, goûter le présent…

Dépêchez-vous de vivre, il est peut-être déjà trop tard… »


Pour le découvrir

Sénescence – Luca Tahtieazym

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Belle et voluptueuse

La plus belle réconciliation de votre vie…

Dans les magazines, au cinéma, à la télé, sur certains réseaux sociaux, nous sommes confrontées aux images de femmes filiformes qui sont censées représenter un idéal de beauté. Ces images nous hypnotisent parfois, encore plus les jeunes qui finissent par croire que perdre du poids est un passage obligé. Être au régime subit même un effet de mode. Alors qu’en principe…

Le guacamole

Le guacamole

Le guacamole est généralement servi avec des chips, des nachos de maïs. Mais dans le cadre d’une alimentation saine, vous pouvez l’utiliser comme tartinade ou trempette pour vos crudités. L’avocat est gras, c’est certain, mais les graisses qu’il contient sont des acides gras insaturés dont les vertus sont précieuses pour la santé et dans un programme de remise en forme. Parmi lesquelles, son effet coupe-faim car il est très rassasiant. Evitez tout de même de…

Le baba ganousch

Le baba ganousch

Si vous avez fait les choses correctement, le résultat devrait être irrésistiblement doux, onctueux, fumé et savoureux.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Le houmous / hummus

Le houmous/ hummus

Habituellement servi avec du pain pita, le houmous peut également, dans le cadre d’un régime équilibré, être utilisé comme tartinade sur un toast de pain complet ou encore mieux sur des tranches de concombre ou de courgettes grillées.

Le tahini fait maison

Le tahini fait maison

Sauce très riche en calcium et en phosphore, le tahini est utilisé dans la cuisine orientale comme condiment dans le houmous, le baba ganousch, le pain, les brochettes, les sauces, etc…

Le tzatziki

Servir avec des crudités ou pour accompagner une grillade. Le tzatziki va presque partout. Testez, vous verrez ! 🙂

Combien de temps faut-il pour perdre 10 kilos?

Vous avez calculé le nombre de kilos que vous devrez perdre pour atteindre vos objectifs de poids, de tour de taille, de tour de hanches, etc.… Et vous êtes pressée d’y arriver.

Vous vous imaginez déjà renouveler votre garde-robe, vous visualisez le regard follement épris de cet homme dont vous souhaitez un amour inconditionnel… Vous voyez déjà les photos « avant après » que vous posterez sur Instagram, Twitter, Facebook… Tout ce bonheur, vous le voulez… Et vite ! Vous vous êtes décidée à vous y mettre, vous ne supportez même pas de lire tout ce blabla que vous estimez n’être que du radotage… Vous avez besoin de passer immédiatement aux choses sérieuses…

Pour éviter 90% des maladies

Faites-le pour vous, pour ceux que vous aimez, pour ceux qui vous aiment. Souvenez-vous que chaque être humain naît avec un « capital santé » déterminé. Certains en ont davantage, d’autres moins. Il revient à chacun de gérer judicieusement ce dont la nature l’a pourvu.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Mon premier King: Misery

Quand on découvre King à mon grand âge…

Quand on découvre King à mon grand âge, on a l’impression d’avoir foutu sa vie en l’air à lire autre chose… Sauf que je me suis également découvert pas mal de points communs avec Annie Wilks, l’infirmière psychopathe qui enlève son auteur préféré et le force à d’écrire un chef-d’oeuvre. Mais ce dernier, il doit l’écrire non pour gagner sa vie mais pour tenter de la sauver!

Mon affection pour les thrillers étant plutôt récente, il m’a fallu un peu d’entrainement avant de me mettre aux King!

Je ne prétendrai pas avoir été tout à fait a la hauteur… As-tu déjà lu un livre en tentant de sauter les scènes terrifiantes décrits avec des mots tels que « hache » « couper » « jambe » ? ;P… Mais sans rien perdre du récit, bien entendu!! Ce n’est pas exactement comme devant un film où tu peux juste enfouir la tête dans le cou de ton chéri et lui demander de te raconter la scène sans les détails choquants. C’est impossible de sauter quelques paragraphes, j’ai essayé… Dans un bon thriller, tous les mots sont importants. Finalement, j’ai du m’y reprendre à plusieurs fois.

Et devinez quoi, ben ça commence à me plaire! En même temps, ce ne sont que quelques scènes insupportables.

Dans Misery, surtout deux pensées particulières ont occupé mon esprit tout le long… Primo, Paul Sheldon s’en sortira-t-il? C’est un thriller et non un feel good, je n’avais aucune idée à quoi m’attendre. Secundo, COMMENT pourrait-il s’en sortir dans l’état où il est, vu l’endroit où il est et avec qui il est! Faut dire qu’on se sent presque à sa place, on se surprend même à élaborer les plans les plus improbables pour tenter de s’enfuir! Ça c’est l’effet de la plume de King!

Donc voilà, l’expérience a été intéressante. Je compte continuer. Je ne sais pas encore par lequel… Peut-être « Shining ». Si tu as des propositions, n’hésite pas!

Extrait

Puis une bouche vint bâillonner la sienne, une bouche de femme, impossible de s’y tromper en dépit de ses lèvres dures et sèches : et cette bouche souffla son air dans la sienne, forçant un passage dans sa gorge, gonflant ses poumons ; et lorsque les lèvres dures se retirèrent, il sentit pour la première fois l’odeur qui émanait de sa gardienne, il la sentit en exhalant l’air qu’elle avait forcé en lui comme un homme pourrait forcer par violence une femme, une horrible puanteur faite d’un mélange de biscuits à la vanille, de crème glacée au chocolat, de jus de poulet et de ces pâtisseries spongieuses à base de beurre de cacahuètes.

Il entendit une voix s’égosiller : « Respirez, bon sang ! Respirez, Paul ! »

De nouveau, les lèvres le bâillonnèrent. De nouveau, de l’air se força un passage dans sa gorge. Impression de succion et de vent humide comme à la suite du passage d’un train rapide dans un souterrain, avec son cortège de feuilles de journaux et d’emballages de bonbons, puis les lèvres se retirèrent et il pensa : Pour l’amour du Ciel ne le laisse pas ressortir par le nez mais il ne put rien y faire et oh, cette puanteur, cette puanteur, cette putain de PUANTEUR !

« Respirez, bon sang de bonsoir ! » cria la voix invisible ; et il pensa : D’accord, tout ce que vous voudrez, mais s’il vous plaît ne recommencez pas, surtout pas cette infection et il essaya, mais avant d’avoir pu réellement commencer, les lèvres de la femme bâillonnèrent encore les siennes, des lèvres aussi sèches et mortes que des lanières de cuir salées ; et de nouveau son haleine le viola.

Cette fois, quand la bouche s’éloigna, il ne laissa pas repartir l’air, mais le chassa violemment dans une gigantesque exhalaison. L’expulsa. Attendit que sa poitrine invisible se soulevât de nouveau d’elle-même, comme elle l’avait fait toute sa vie sans qu’il eût à intervenir. Comme rien ne se passait, il inhala dans un énorme hoquet sifflant ; de nouveau il respirait tout seul – haletant le plus vite possible pour se débarrasser du goût et de l’odeur de la femme.

Jamais l’air normal n’avait eu parfum aussi suave.

Pour le découvrir

AUTRES ARTICLES DU BLOG

Savez-vous réellement pourquoi vous tenez tant à mincir?

Êtes-vous victimes de la pression générale? Pensez-vous réellement que vous devriez vous condamner à tous ces régimes restrictifs toute votre vie? Croyez-vous sincèrement que votre beauté dépende de votre taille? Laquelle? Avez-vous jamais été de cette taille-là de votre vie? Qu’en dit votre médecin?

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.